En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Offre de thèse (H/F) : Synthèse de nanozéolithes en suspensions et de précurseurs colloïdaux à haut extrait sec

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 13 décembre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR6506-SOPGRE-016
Lieu de travail : CAEN
Date de publication : mardi 22 novembre 2022
Nom du responsable scientifique : Svetlana Mintova
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 10 janvier 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135.00 euros bruts

Description du sujet de thèse

Le candidat se concentrera sur la synthèse de nanozéolithes en suspensions et de précurseurs colloïdaux à haute teneur en solides. Des installations à haut débit (robot) faciliteront la synthèse d'un large portefeuille d'échantillons.
Une diversité structurelle des unités d'agencement secondaires (SBU) devra être créée et traduite en structures de réseau. La formation d'un ordre cristallin de longue distance dans les nanozéolithes sera obtenue en faisant varier les précurseurs colloïdaux. De plus, l'approche post-hydrothermale en une seule et/ou plusieurs étapes s'appuyant sur les défauts en tant que base pour une modification ultérieure sera explorée. Un autre aspect important sera la stabilisation de ces nanostructures sous chauffage pour être contrôlée par la régénération des défauts. L'étude du comportement des défauts dans les domaines cristallins à longue et courte portée à différentes températures sera ciblée.
Le candidat ayant une expérience en synthèse, chimie inorganique, chimie physique et spectroscopie est fortement souhaité. Les installations de synthèse à haut débit seront utilisées suivies d'approches hydrothermales classiques. Des caractérisations spectroscopiques complètes (RMN, IR in-situ, Raman) combinées à des caractérisations macroscopiques (XRD, HRSEM, TG, Physisorption) seront réalisées.
Activités :
Développements stratégiques de nanomatériaux en explorant de nouvelles méthodes de synthèses.
L'étudian sera en charge du développement de nouvelles méthodologies de synthèse de zéolithes nanoporeuses avec de petits pores. Une attention particulière sera portée sur les nouvelles propriétés reliées à la versatilité de compositions chimiques, structures de cages et de cations.
Compétences :
- Master en chimie, génie chimique ou sciences de matériaux.
- Expérience en chimie des matériaux demandée.
- Expertise en caractérisation de matériaux inorganiques (IR, DRX, MET, MEB, ATG).
- Maitrise de communication à l'anglais lu, écrit et parlé.

Contexte de travail

Ce projet ara lieu dans le cadre du centre de zéolithes et matériaux nanoporeux, ERC Advanced Grant ERC-2021-ADG (101054004): « ZEOLIghT” Dual challenges in the discovery and sustainability of nanozeolites: controlling defect sites and structural flexibility- du CNRS dirigé par Dr. Svetlana Mintova (Directrice de Recherche, CNRS, LCS UMR 6506, Caen). Le travail aura lieu au LCS - Laboratoire Catalyse & Spectrochimie (https://www.lcs.ensicaen.fr) situé à Caen (Normandie).
Le LCS a bâti sa réputation sur la préparation de matériaux poreux, de zéolithes, de spectroscopie opérando et de catalyse. Le (la) candidat(e) sera attaché(e) à l'UMR 6506.

On en parle sur Twitter !