En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant en Chimie organique (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR6296-SOPROY-001
Lieu de travail : AUBIERE
Date de publication : mercredi 21 novembre 2018
Nom du responsable scientifique : Sophie Faure
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 14 janvier 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 1 768,55 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Titre: Synthèse et étude d'analogues de tanins de type peptoïde comme additifs pour une fabrication plus éco-compatible d'isolants en laine de roche.

Développés au cours des années 90, les peptoïdes sont structurellement apparentés aux peptides avec les chaînes latérales situées sur l'azote d'amide plutôt que sur le carbone alpha. Un avantage majeur des peptoïdes est leur facilité de synthèse, en particulier par la méthode submonomère permettant une grande diversité de chaînes latérales accessible. Le groupe « peptoid » de l'Institut de Chimie de Clermont-Ferrand (ICCF) développe des alpha-peptoïdes et autres familles de peptoïdes tels que bêta-peptoïdes, alpha,bêta-peptoïdes et arylopeptoïdes; comme peptidomimétiques, foldamères et plateformes présentatrices de ligands. Le groupe a acquis une solide expertise dans la synthèse en solution de ces oligomères linéaires et cycliques, le contrôle de leurs architectures tridimensionnelles et leur utilisation comme mimes de produits naturels.
Ce projet de recherche s'inscrira dans le cadre d'une collaboration industrielle avec Rockwool International A / S (Danemark), premier producteur mondial de laine de roche. Dans le cadre de la recherche de produits plus écologiques, Rockwool développe de nouveaux systèmes de liants éco-compatibles, basés sur divers biopolymères non toxiques. Une variante très prometteuse de ces systèmes est basée sur des gélatines modifiées par des tanins. Afin de mieux comprendre le rôle des tanins, ce projet vise à développer de nouveaux analogues de tanins de type peptoïde, comme mimes simplifiés de ces produits naturels complexes. Le travail de thèse sera consacré à la conception, la synthèse et la caractérisation d'analogues peptoïdiques de tanins à l'ICCF. Ces composés seront ensuite testés en tant que composants dans les colles à base de gélatine utilisées pour produire les matériaux isolants à base de laine de roche chez Rockwool International (Hedehusene, Danemark).
Références:
1. http://iccf.univ-bpclermont.fr/spip.php?rubrique79
2. O. Roy, G. Dumonteil, S. Faure, L. Jouffret, A. Kriznik, C. Taillefumier J. Am. Chem. Soc., 2017, 139, 13533.
3. R. Shyam, N. Charbonnel, A. Job, C. Blavignac, C. Forestier, C. Taillefumier, S. Faure ChemMedChem, 2018, 13, 1513-1516 (DOI: 10.1002/cmdc.201800273).
4. https://www.rockwoolgroup.com/about-us/
5. T. Hjelmgaard, P. A. Thorsen, J. A. Bøtner, J. Kaurin, C. M. Schmücker, L. Nærum, Green Chem. 2018, 20, 4102-4111 (DOI: 10.1039/c8gc02021c).

Contexte de travail

Les travaux de thèse seront réalisés à l'Institut de Chimie de Clermont-Ferrand (ICCF UMR 6296) dirigé par Dr Fabrice Leroux dans la thématique Peptoid de l'équipe Chimie Organique et Médicinale animée par Pr. Claude Taillefumier. De courts séjours seront réalisés au centre de recherche de Rockwoll International à Hedehusene, au Danemark. Les travaux seront réalisés sous la direction du Dr Sophie Faure, responsable de la thématique Peptoid et co-encadré par Dr Thomas Hjelmgaard, responsable scientifique à Rockwool International.

Informations complémentaires

Le ou la candidat(e) devra posséder un master en chimie avec de bonnes connaissances théoriques et techniques en synthèse organique. Une expérience en synthèse de peptides ou de peptidomimétiques, et en ligation chimique sera considérée comme un atout. Des connaissances de base en chimie des matériaux seront appréciées. De bonnes compétences relationnelles sont importantes pour le projet qui se déroulera dans un environnement interdisciplinaire et international. De bonnes compétences en communication orale et écrite en anglais et en français sont recommandées.

On en parle sur Twitter !