En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Thèse en méthodes data-driven pour la neurophysiologie (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 11 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR6174-JEAAUC-002
Lieu de travail : BESANCON
Date de publication : lundi 20 juin 2022
Nom du responsable scientifique : Jean-Julien Aucouturier (Institut FEMTO-ST, CNRS/Université de Bourgogne Franche-Comté), Besançon
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Le groupe NEURO de l'équipe DATA-PHM, Département AS2M de l'Institut FEMTO-ST recherche un.e doctorant.e en informatique, pour un projet doctoral visant à explorer l'application de nouvelles méthodes data-driven pour l'analyse de données de neurophysiologie. Le sujet de thèse étendra les résultats récents de l'équipe obtenus dans le contexte de la perception de la prosodie sociale (Ponsot et al. 2018) et épistémique (Goupil et al. 2021), et utilisant les méthodes dites de "reverse correlation". L'application envisagée est l'étude de la perception du son dans les états de conscience altérée, en bénéficiant du partenariat avec le service de réanimation du GHU Paris Neurosciences et Psychiatrie (ANR Sounds4Coma)

Contexte de travail

Le groupe NEURO est une équipe interdisciplinaire d'automaticiens et de neuroscientifiques, explorant l'apport de nouvelles méthodes automaticiennes (identification de système, commande en boucle fermée) aux données de neurophysiologie clinique. La thèse sera dirigée par Jean-Julien Aucouturier (directeur de recherche CNRS). Site web: https://neuro-team-femto.github.io.

Le groupe NEURO fait partie de l'équipe de science des données et des systèmes (DATA-PHM) du département d'automatique et robotique (AS2M. Site web: https://www.femto-st.fr/fr/Departements-de-recherche/AS2M/Presentation) de l'Institut FEMTO-ST (https://www.femto-st.fr/fr), à Besançon (FR). L'institut FEMTO-ST (Franche-Comté Electronique Mécanique Thermique et Optique – Sciences et Technologies, UMR 6174), est une unité mixte de recherche, placé sous la tutelle principale du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) et de l'Université Bourgogne Franche-Comté (UBFC) ainsi que de l'Université de Franche-Comté (UFC), de l'École Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques (SUPMICROTECH-ENSMM) et de l'Université de Technologie Belfort-Montbéliard (UTBM). Il compte aujourd'hui plus de 750 membres, départements scientifiques, services communs et direction confondus et est divisé en sept départements. La spécificité de FEMTO-ST est d'associer les Sciences et Technologies de l'Information et de la Communication (STIC) avec les Sciences pour l'Ingénieur (SPI). Son champ thématique couvre en effet l'optique, l'acoustique, les micro nanosciences et systèmes, le temps-fréquence, l'automatique, l'informatique, la mécatronique, en même temps que la mécanique et les matériaux, l'énergétique et le génie électrique.

Contraintes et risques

Pas de risque ni de contrainte particulière lié au poste (travail de bureau, déplacement occasionnel pour conférences et présentations scientifiques).

On en parle sur Twitter !