En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant-e en cancérologie (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : lundi 29 juillet 2024 23:59:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Doctorant-e en cancérologie (H/F)
Référence : UMR6075-LUCTRE-001
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : NANTES
Date de publication : lundi 8 juillet 2024
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : La rémunération est d'un minimum de 2135,00 € mensuel
Section(s) CN : Physiologie, physiopathologie, biologie du cancer

Description du sujet de thèse

Etude des communications cellulaires entre fibroblastes associés au cancer et cellules endothéliales dans les cancers pulmonaires.

Tous genres confondus, les cancers pulmonaires engendrent à eux seul plus de 1,7 millions de décès par an dans le monde et représentent la première cause de décès par cancer. D’un point de vue clinique, les cancers pulmonaires sont divisés en deux sous-types majeurs : petites cellules (15% des cas), et non à petites cellules (NSCLC, 85% des cas). Actuellement, l’immunothérapie (anti-PD1) est devenue un standard en clinique, que ce soit pour les formes de NSCLC localement avancées ou métastatiques. Elle est depuis peu délivrée en tant que thérapie néoadjuvante combinée à de la chimiothérapie, dans certaines indication la radiothérapie est également préconisée. Dans tous ces traitements, le microenvironnement tumoral joue un rôle primordial et influence la réponse thérapeutique des patients. En particulier, il semble que les cellules endothéliales (composant les vaisseaux sanguins), aient un rôle inattendu dans l’immunorégulation tumorale et la réponse aux thérapies anti-cancéreuses.

Une meilleure compréhension des fonctions fines des cellules endothéliales tumorales et de leurs interactions avec les cellules du microenvironnement tumoral est indispensable pour améliorer la réponse des patients aux traitements anti-cancéreux. En particulier il semble que les cellules endothéliales tumorales peuvent affecter la réponse aux immunothérapies, ce qui pourrait expliquer la résistance de certains patients à celles-ci. Grâce à différents modèles in vitro en 2D/3D et in vivo originaux nous souhaitons mimer le microenvironnement tumoral et en particulier les vaisseaux sanguins tumoraux, et y tester l’impact de la communication avec les fibroblastes associés au cancer.

Contexte de travail

Le doctorat aura lieu au CRCI²NA (Centre de Recherche en Cancérologie et Immunologie Intégrée Nantes Angers) à Nantes. Ce Centre est composé de 12 équipes de recherche dédiées à l'analyse des tumeurs en tant qu'écosystèmes composés de types cellulaires distincts, liés par des relations de coopération ou de compétition. Le projet global du CRCI²NA est d'explorer les interactions et les changements dynamiques des écosystèmes tumoraux au cours de la progression tumorale ainsi que les mécanismes de dissémination en réponse aux traitements.

Le candidat sera intégré au sein de l'équipe ITMI "Immunomodulation of the Tumor Microenvironment and Immunotherapy of Thoracic Cancers" qui vise à caractériser le microenvironnement tumoral des cancers thoraciques et à utiliser ces connaissances pour développer des stratégies thérapeutiques innovantes pour améliorer la prise en charge des patients. L'équipe est constituée de 6 chercheurs permanents, d'un support technique et de plusieurs doctorants et post-doctorants (24 membres).

Contraintes et risques

Utilisation de sang et échantillons d'origine humaine et murine.

Informations complémentaires

Compétences attendues:
- le/la candidat-e devra être titulaire d'un diplôme d'ingénieur ou équivalent
- connaissances requises en cancérologie et immunologie; compartiment vasculaire et microenvironnement tumoral
- expériences techniques requises en culture de cellules endothéliales et modèle de co-culture 2D/3D
- de bonnes aptitudes de communication orale et écrite
- excellente maîtrise de la langue anglaise
- capacité à travailler en équipe sur des projets pluridisciplinaires
- autonomie et capacité organisationnelle