En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Offre de thèse en chimie organique H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 14 juillet 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR6014-TATBES-018
Lieu de travail : MONT ST AIGNAN
Date de publication : mercredi 2 juin 2021
Nom du responsable scientifique : Besset Tatiana
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Pour faire face aux préoccupations de notre société, le développement de transformations éco-responsables notamment basées sur l'activation des liaisons C-H est un sujet d'actualité. Récemment, notre groupe de recherche «Synthèse de molécules fluorées» à Rouen a réussi à concevoir des transformations innovantes. Soucieux de repousser les limites de la connaissance dans l'activation des liaisons C-H, le développement d'outils modernes et durables basés sur la fonctionnalisation des liaisons C-H utilisant des technologies de pointe sera étudié. Ce projet collaboratif entre les groupes du Prof. Lebel (Canada) et celui du Dr. Besset (France) vise à développer de nouveaux processus catalysés par des métaux de transition en flux continu pour fonctionnaliser des liaisons C – H connues pour être difficiles et produire des synthons clés pour la chimie organique, notamment des composés d'intérêt pour l'industrie agrochimique et pharmaceutique.

Contexte de travail

Le doctorant travaillera pendant 18 mois dans le groupe « Synthèse de Biomolécules Fluorées » (UMR 6014 COBRA-CNRS), dirigé par le Professeur Philippe Jubault puis dans le groupe du Prof. Hélène Lebel (Université de Montréal, Canada, https://www.helenelebellab.com/). Le groupe comprend 7 chercheurs et enseignants-chercheurs et environ 20 à 22 étudiants en thèse et chercheurs post-doctorants. Le laboratoire est localisé à l'IRCOF à Rouen (CNRS, université et INSA de Rouen), France.
Le chercheur travaillera avec le Dr. Tatiana Besset (Chercheur CNRS, contact : tatiana.besset@insa-rouen.fr) en collaboration avec le Prof. Hélène Lebel (Université de Montréal, Canada, https://www.helenelebellab.com). Son travail de recherche est dédié au développement de nouvelles transformations mettant en jeu l'activation de liaisons C-H par les métaux de transition et à l'élaboration de nouvelles stratégies pour la synthèse de molécules d'intérêt.

Contraintes et risques

travail en laboratoire de chimie (Laboratoire COBRA et Université de Montréal)

Informations complémentaires

Nous recherchons un candidat motivé afin de poursuivre sa thèse au sein de notre groupe. Il (ou elle) devra avoir de solides connaissances en synthèse organique avec d'excellentes compétences théoriques et expérimentales. Une expérience en chimie du fluor n'est pas demandée. Nous recherchons un chercheur qui saura s'impliquer dans son projet, curieux, ayant une certaine autonomie et très motivé. De plus, le candidat devra avoir de bonnes compétences en terme de communication et un bon esprit d'équipe. Il bénéficiera d'un environnement de recherche international.

On en parle sur Twitter !