En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Offre de thèse : Doctorant(e) "Asymptotiques d'intégrales multiples du modèle de Sinh-Gordon" (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5669-VIRGON-003
Lieu de travail : LYON 07
Date de publication : lundi 18 mai 2020
Nom du responsable scientifique : Alice GUIONNET et Karol K. KOZLOWSKI
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 septembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Le but de ce projet est d'étudier une certaine classe d'intégrales portant sur N variables en interaction très forte et leurs comportements asymptotiques quand N va vers l'infini. De nombreuses quantités en physique mathématique s'expriment via de telles intégrales, notamment les fonctions de corrélations dans la discrétisation sur réseau à N sites et en volume fini de la théorie quantique des champs Sinh-Gordon en 1+1 dimensions. Ces intégrales généralisent assez naturellement celles décrivant l'intégration sur le spectre de grandes matrices aléatoires hermitiennes tout en exhibant beaucoup de nouvelles caractéristiques. L'analyse de leur comportement à grand N permettra d'obtenir une description non-perturbative d'une théorie quantique des champs en volume _ni. De surcroit, une meilleure compréhension de ce problème permettrait une avancée importante en mathématiques permettant d'analyser de nouveaux modèles de variables aléatoires en interaction forte, généralisant les célèbres modèles de Coulomb.

Contexte de travail

Le doctorant(e) sera basé à l'ENS de Lyon à l'UMPA, UMR 5669. Il travaillera en relation étroite avec les responsables scientifiques.

Contraintes et risques

Des déplacements de courte durée, en France et à l'étranger, sont à prévoir.

On en parle sur Twitter !