En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Offre de thèse (H/F) - Chimie des polymères / matériaux (ANR)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : lundi 22 avril 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Offre de thèse (H/F) - Chimie des polymères / matériaux (ANR)
Référence : UMR5623-MARGUE-001
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : lundi 1 avril 2024
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 septembre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : La rémunération est d'un minimum de 2135,00 € mensuel
Section(s) CN : Matière molle : synthèse, élaboration, assemblages, structure, propriétés, fonctions

Description du sujet de thèse

Dynamically Crosslinked Nanostructured Elastomers

Contexte de travail

De nos jours, les élastomères thermoplastiques (TPE) sont l'un des plastiques les plus polyvalents sur le marché, comblant l'écart entre les propriétés de service des élastomères et les propriétés de transformation des thermoplastiques. Leur rentabilité et leur flexibilité de conception permettent aux TPE d'être utilisés dans de nombreux marchés finaux majeurs. Ces matériaux sont généralement des copolymères blocs constitués de blocs souples et durs incompatibles qui s'auto-organisent à l'échelle (nano)métrique, formant des points d'ancrage physiques réversibles. L'amélioration des propriétés des TPE suscite un intérêt continu pour la communauté scientifique compte tenu de la demande croissante de matériaux à haute performance mais recyclables. Cependant, l'amélioration de la stabilité du matériau altère très souvent sa retraitabilité (cf. matériaux thermodurcissables) et les stratégies pour atteindre les deux sont rares. L'objectif de ce projet de thèse est de développer une stratégie universelle pour synthétiser des matériaux présentant une résistance thermomécanique améliorée et une retraitabilité élevée. Pour ce faire, l'étudiant synthétisera des élastomères (nano)structurés bien définis en utilisant un nouvel agent RAFT symétrique. Des liaisons chimiques réversibles, similaires à celles trouvées dans les vitrimères ou les réseaux adaptables covalents, seront introduites pour améliorer les propriétés mécaniques tout en maintenant le recyclage. Ce projet pluridisciplinaire se situe à la pointe de la chimie/chimie des polymères et des sciences des matériaux. Il vise à générer des articles de recherche à fort impact et est financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR) française.

Le candidat travaillera au sein du Laboratoire Softmat : Chimie des colloïdes, polymères & assemblages complexes sur le campus de l'Université de Toulouse III Paul Sabatier. Les activités de recherche du laboratoire (UMR CNRS 5623) couvrent l'étude des systèmes moléculaires ou macromoléculaires auto-organisés, allant de la synthèse de chaque élément constitutif, à la caractérisation physico-chimique, jusqu'aux applications. Le candidat au doctorat sera intégré à l'équipe P3R qui possède une solide expertise en chimie des polymères, en polymères dégradables et en matériaux de chimie dynamique tels que les réseaux adaptables covalents (CAN)/vitrimères.

Contraintes et risques

Nous recherchons un étudiant hautement motivé titulaire d'un master en chimie organique et/ou chimie des polymères. Une expertise dans les matériaux dynamiques ou les vitrimères serait un plus. Des compétences en travail d'équipe et une bonne maîtrise de l'anglais sont requises. La date de début prévue est le 1er Septembre 2024.