En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

These de doctorat (H/F):Contrôle climatique de la disponibilité en eau et du stress hydrique des arbres ripicoles

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5600-PATGIL-020
Lieu de travail : LYON 07
Date de publication : vendredi 11 septembre 2020
Nom du responsable scientifique : PIEGAY Hervé
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Contexte / problème scientifique:
Les forêts le long des rivières sont menacées en raison des changements liés au climat dans la disponibilité de l'eau pour les arbres. Lorsque l'eau dans la zone d'enracinement est limitée, les arbres subissent des changements physiologiques qui affectent leur croissance globale et leur santé en raison du stress hydrique. Ce problème est particulièrement aigu dans les forêts des plaines d'inondation fluviales des régions aux étés chauds et secs. Ces forêts fournissent une gamme de services écosystémiques, mais elles sont limitées en superficie, en diversité d'espèces et sont difficiles à gérer dans un climat changeant. La compréhension des relations entre climat régional, disponibilité en eau, utilisation de l'eau par les arbres riverains à travers les peuplements forestiers est aujourd'hui limitée, ce qui limite la capacité de prédiction de la réponse des forêts au stress de la sécheresse sur des échelles de temps décennales.
Objectifs :
Ce projet de thèse vise à développer une nouvelle compréhension des liens écohydrologiques entre la disponibilité en eau et le stress en utilisant un ensemble interdisciplinaire de méthodes de recherche le long du Rhône, en France. La recherche devra comparer les réponses écohydrologiques au climat dans la disponibilité en eau des sites forestiers le long d'un fort gradient climatique, sur la base de 3 installations de terrain existantes, avec une collecte de données en cours (Rhône supérieur, moyen et inférieur).
En utilisant les données hydroclimatiques, ainsi que mesures des isotopes dans les eaux et les plantes, le doctorant abordera trois questions de recherche:
- i) Comment la disponibilité des eaux souterraines et des eaux de surface a-t-elle récemment varié en fonction du climat ?;
- ii) Comment la disponibilité de l'eau et le stress hydrique sont-ils enregistrés dans les cernes des arbres ?;
- iii) Les réponses des forêts riveraines à la disponibilité de l'eau peuvent-elles être prédites à partir des données hydrométéorologiques, des isotopes et de la télédétection?

Contexte de travail

La thèse s'effectue au sein de la composante ENS de Lyon du laboratoire EVS (150 chercheurs et administratifs permanents, 180 doctorants), unité mixte de recherche multisite CNRS / Université de Lyon répartie sur l'aire géographique Lyon Saint-Etienne).

Contraintes et risques

Pas de contrainte particulière.

Des déplacements de plusieurs jours sont prévus (missions de terrain, valorisation des résultats)

On en parle sur Twitter !