En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Thèse- Simulations à grande échelle de réseaux de neurones à spike et leurs applications (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 12 octobre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5549-SIMTHO2-002
Lieu de travail : TOULOUSE
Date de publication : mercredi 21 septembre 2022
Nom du responsable scientifique : Simon THORPE DRCE2 CNRS CerCo et Emiliano LORINI CR CNRS IRIT
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 31 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

L'objectif principal de la thèse sera le développement d'un simulateur capable de simuler des milliards de neurones à pointes utilisant des connexions très clairsemées et binaires. Nous mettrons en œuvre des algorithmes d'apprentissage qui utilisent également des connexions binaires, permettant aux neurones d'apprendre à répondre sélectivement à des schémas d'activité répétitifs. Les premières implémentations utiliseront des architectures de traitement purement feedforward, mais les versions ultérieures permettront d'implémenter des réseaux entièrement récurrents. Nous comparerons les performances sur une série de plates-formes matérielles actuellement disponibles, notamment les GPU NVIDIA et le silicium M1 d'Apple. Plus tard dans le projet, nous explorerons les performances du réseau dans divers domaines d'application, notamment le traitement de texte, la représentation des connaissances et la modélisation causale. Enfin, la thèse contribuera également au WP3 du projet ANR, à savoir le développement d'une architecture hybride dans laquelle le réseau de neurones à pointes est utilisé pour mettre en œuvre des décisions de planification.

Contexte de travail

La thèse sera réalisée dans le cadre d'un projet financé par l'ANR, ALoRS "Action, Logical Reasoning and Spiking networks" et implique une collaboration entre le Brain & Cognition Research Center (CerCo, UMR-5549) et l'Institut de Recherche en Informatique de Toulouse (IRIT, UMR-5505) qui a débuté le 1er avril 2022. Le projet actuel chevauche fortement le WP1 du projet ANR, conçu pour travailler sur " l'étude et l'implémentation d'un réseau de neurones à pointes " et implique plusieurs sous-tâches.

Contraintes et risques

La plupart des travaux impliqueront la programmation informatique et ne comportent pas de risques particuliers.

On en parle sur Twitter !