En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant en phonétique & phonologie historique basque H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 1 décembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5478-ANDEGU-001
Lieu de travail : BAYONNE
Date de publication : mardi 10 novembre 2020
Nom du responsable scientifique : Ander Egurtzegi
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 février 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

La mission principale de la personne recrutée sera de contribuer à un projet de recherche avec l'objectif de parfaire notre connaissance de la phonologie historique du basque par l'incorporation les avancées récentes des théories du changement phonétique. Nous entendons combiner la méthode historico-comparative avec la phonétique et les données typologiques afin d'étudier les patrons phoniques historiques d'une langue isolée comme le basque, où la méthode comparative rencontre des difficultés.
Dans ce but, il est attendu de la/du candidat.e qu'elle/il étudie l'un des thèmes du projet, c'est à dit l'opposition entre consonnes sibilantes. Cette étude va inclure les tâches suivantes :
- Enregistrement de locuteurs natifs de différentes régions bascophones ;
- Annotation et analyse des enregistrements ;
- Reconstruction des traits anciens et développement d'une proposition concernant les changements phonétiques probables;
- Mise en place de protocoles expérimentaux pour tester les hypothèses sur les changements phonétiques.
La/le post-doctorant.e intégrera le laboratoire IKER (UMR 5478) à Bayonne, et travaillera dans le cadre du projet ANR Modern Approaches to Diachronic Phonology Applied to Basque (MADPAB), dirigé par Ander Egurtzegi (CNRS-IKER). Elle/il travaillera sous la direction de Ander Egurtzegi et en collaboration avec les autres membres du projet: Juliette Blevins (City University of New York), Christopher Carignan (University College London), et Gorka Elordieta (University of the Basque Country).
Ce projet permettra de mieux comprendre les patrons phoniques qui font l'objet de nombreuses discussions en phonologie historique du basque, et d'augmenter notre connaissance des typologies de changements phonétiques par l'analyse minutieuse de changements phonétiques peu communs. Nous étudierons l'évolution de l'opposition entre /h/ et /h̃/, l'opposition entre deux séries d'occlusives et leurs changements sous-jacents, les changements d'articulation des sifflantes, l'évolution des inventaires des voyelles et les changements dans le système accentuel. Chacun de ces phénomènes sera étudié selon la même méthodologie : nous combinerons l'étude philologique des variantes dialectales attestées dans les textes les plus anciens, et l'analyse acoustique et les données articulatoires.
Nous mettrons en place des expériences afin de mettre en évidence les patrons co-articulatoires qui ont pu permettre les changements phonétiques dans le passé, y compris en analysant des séquences reconstruites qui n'appartiennent pas au basque moderne (par exemple, #st-) mais prononcées par des locuteurs du basque moderne. La méthodologie du projet inclura également d'autres approches basées sur les données, comme des recherches sur un corpus d'une grande ampleur afin de mettre en évidence des tendances dans la distribution phonotactique des segments à l'étude et des parallèles typologiques de chaque processus.

Activités :
- Rédaction d'un 'état de la question' de la littérature pré-existante sur les structures pertinentes dans le sujet à étudier.
- Enregistrement, segmentation et annotation de données acoustiques et articulatoires.
- Comparaison et analyse statistique des données pertinentes.
- Caractérisation des traits phonétiques spécifiques des sibilantes du basque dans les différentes variétés étudiées, et proposition d'une hypothèse concernant les traits communs les plus anciens de ces segments.
- Exploration de l'hypothèse que les sibilantes modernes du basque résultent de divisions antérieures; c'est à dire: évaluation de l'hypothèse que l'opposition de point d'articulation est nécessaire dans les étapes les plus anciennes des langues. Ce travail se basera à la fois sur des approches historiques et expérimentales au changement phonétique.
- Dissémination des résultats obtenus : conférences internationales, publication d'au moins un article dans un journal international de premier rang.
- Participation à l'organisation de séminaires, conférences et publications organisés dans le cadre du projet, et autres possibles travaux de gestion du projet.

Compétences requises :
- Master en linguistique ou équivalent (obtenu pour la date de démarrage du contrat).
- Solides connaissances en phonétique et en phonologie (historique) du basque.
- Maîtrise du basque et de l'anglais.

Compétences fortement valorisées :
- Expérience en phonologie et/ou phonétique du basque.
- Connaissance et expériences en travail de terrain et/ou des méthodologies et techniques expérimentales.
- Expérience avec Praat et R. L'expérience dans l'utilisation d'autres logiciels sera pris en compte aussi.

Contexte de travail

Le postdoctorat s'inscrit dans le cadre du projet ANR Modern Approaches to Diachronic Phonology Applied to Basque (MADPAB) impliquant l'UMR 5478 (IKER), avec le partenariat de chercheurs de la City University of New York (États-Unis), University College London (Royaume-Uni) et l'Université du Pays basque (Espagne).
Le laboratoire IKER (http://www.iker.cnrs.fr/), situé à Bayonne (64) est spécialisé dans l'étude de la langue et les textes basques.
Le but général du projet est d'approfondir notre connaissance de certaines des problématiques majeures de la phonologie historique basque qui n'ont pas pu être résolues par la seule utilisation de méthodes classiques. Nous nous proposons de le faire en utilisant les récentes avancées dans les théories du changement phonétique, de la linguistique de contact et de la typologie phonologique, par le biais de l'utilisation de techniques quantitatives et expérimentales. Les quatre objectifs clé sont les suivants : 1- Avancer dans la reconstruction de la phonologie historique de la langue basque. 2- Contribuer aux théories générales du changement phonétique dans des domaines différents. 3- Développer une méthode de recherche historique fondée sur la phonétique qui puisse ensuite être appliquée dans d'autres langues dans lesquelles les méthodologies comparées font face à des difficultés, comme c'est le cas des langues isolées et des langues appartenant à des familles très réduites. 4- Trouver l'évidence initiale qui permette de développer une liste de techniques heuristiques permettant d'identifier les changements phonétiques ayant lieu en situation de contact de langues en opposition à ceux qu'il faut attribuer aux changements internes à la langue.

Contraintes et risques

-

Informations complémentaires

Le dossier de candidature, soumis à travers l'espace du Portail Emploi du CNRS, devra réunir un CV, un rapport concis sur les travaux de recherche effectués précédemment par le/la candidat.e et, éventuellement, un exemple de son travail (par exemple un article ou le mémoire de master).

Date d'embauche : 01/02/2021 ou au plus vite après cette date (à convenir avec le/la candidat.e sélectionné.e).

On en parle sur Twitter !