En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Proposition d'une thèse (H/F) Etude de la dynamique des structures d'adhérence dans des environnements 3D

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 23 octobre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5309-CORALB0-001
Lieu de travail : LA TRONCHE,LA TRONCHE
Date de publication : vendredi 2 octobre 2020
Nom du responsable scientifique : Corinne Albiges-Rizo
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 novembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Les récepteurs membranaires adhésifs détectent les signaux extracellulaires et transmettent mécaniquement des signaux intracellulaires pour coordonner la forme de la cellule, la migration cellulaire et l'identité cellulaire. Ces récepteurs sont souvent localisés dans des régions spécifiques, comme dans le cas des microdomaines enrichis en récepteurs adhésifs et co-récepteurs; cependant, les interactions dynamiques des récepteurs avec divers co-récepteurs au sein des micro-domaines sur les surfaces cellulaires restent largement inexplorées. L'objectif de la thèse sera de comprendre la dynamique des récepteurs adhésifs et des co-récepteurs dans des environnements complexes et biomimétiques afin d'identifier l'impact de ces dynamiques sur l'identité des cellules.

Contexte de travail

Les travaux seront effectués dans notre groupe "Dynamique des systèmes adhésifs cellulaires et différenciation" à l'Institut pour l'Avancée des Biosciences, La Tronche. Le groupe a une longue expérience dans la recherche sur les systèmes adhésifs couvrant une large gamme d'approches pour étudier l'impact de la dynamique des structures d'adhérence sur la migration, l'invasion et l'identité cellulaire. Le groupe est composé de 4 scientifiques permanents, 2 Assistant Ingénieur, 1 technicien, et un doctorant.

On en parle sur Twitter !