En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Doctorant-e en neurosciences "interaction entre les plasticités synaptique et structurale" H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 29 octobre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5297-MELDES0-079
Lieu de travail : BORDEAUX
Date de publication : vendredi 8 octobre 2021
Nom du responsable scientifique : Eric HOSY
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 décembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

L'objectif de ce projet de thèse est d'utiliser notre avance technologique en imagerie couplée à l'électrophysiologie pour revisiter la LTD. En particulier, nous allons redéfinir les modifications respectives dans l'organisation et la dynamique des AMPAR dans la transmission synaptique au cours des phases précoces et soutenues de LTD. Cela ouvrira la voie à de nouvelles approches pour contrôler la LTD. En parallèle, nous allons décrire la plasticité structurelle induite par LTD. Nous déterminerons ensuite le lien moléculaire entre ces deux plasticités.
• Utiliser nos techniques d'imagerie de super-résolution dans des tissus vivants et fixés pour caractériser l'organisation et la dynamique des AMPAR à l'échelle nanométrique;
• Combiner l'imagerie calcique pour mettre en évidence les synapses actives avec l'imagerie à super-résolution et l'électrophysiologie pour corréler le contenu des AMPAR synaptiques avec la force de la réponse synaptique associée;
• Utiliser un outil moléculaire récemment caractérisé permettant l'immobilisation des AMPAR à la fois dans les tranches de cerveau et in vivo;
• Développer une technique d'imagerie de fluorescence à long terme pour suivre la plasticité structurale à la fois en culture cellulaire et dans les tranches de cerveau.

Contexte de travail

Créé au 1er janvier 2011, l'Institut interdisciplinaire de neurosciences (IINS) est une unité mixte de recherche rattachée au CNRS et à l'université de Bordeaux.
Fort de 160 personnes réparties en 14 équipes, IINS conjugue des compétences multidisciplinaires pour étudier les mécanismes moléculaires et cellulaires impliqués dans l'activité cérébrale. L'Institut développe des méthodes innovantes en imagerie, chimie, physiologie et informatique. Composante de Bordeaux Neurocampus, IINS est l'un des acteurs majeurs de la communauté des neurosciences en Aquitaine.

Contraintes et risques

Possibilité de travail en horaires décalés

On en parle sur Twitter !