En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

H/F Doctorant

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5248-PATDUL-012
Lieu de travail : PESSAC
Date de publication : mercredi 11 mars 2020
Nom du responsable scientifique : Habenstein Birgit
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 15 avril 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Les dommages aux membranes sont une insulte aux cellules, survenant par exemple lors d'une infection virale. Le projet de doctorat s'inscrit dans une approche interdisciplinaire impliquant des laboratoires en France et en Allemagne pour étudier comment les virus infligent des dommages aux membranes comme port d'entrée dans les cellules. Le doctorant utilisera des méthodes de pointe de Résonance Magnétique Nucléaire (RMN) du solide statique et en rotation à angle magique en conjonction avec des techniques biophysiques complémentaires (microscopie électronique, RMN de solution,…), pour caractériser les mécanismes structurales impliqués dans l'interaction moléculaire entre les lipides des membranes et les protéines virales au niveau atomique. L'approche biophysique avancée permettra de visualiser les principes de l'endommagement membranaire infligés aux protéines à plusieurs échelles et de analyser toutes les molécules partenaires impliquées.

Contexte de travail

Ce projet interdisciplinaire financé par l'ANR s'effectuera au sein du groupe RMN des Membranes et des Assemblages de Protéines localisé à l'IECB (http://www.iecb.u-bordeaux.fr/) en partenariat avec le groupe du docteur Harald Wodrich expert en virologie d'Adenovirus.
La thèse se déroulera au sein des instituts CBMN et IECB qui sont des centres de recherches dynamiques et interdisciplinaires situés sur le campus de l'Université de Bordeaux, France. Le laboratoire est parfaitement équipé pour l'analyse biophysique de protéines et membranes et l'institut est doté de plateformes technologiques associant une instrumentation de pointe et une expertise en mesures biophysique et biologie structurale.

Contraintes et risques

Le/a candidat/e sera introduit/e dans les procédures conformes au règlement de l'IECB par le responsable hygiène et sécurité des son arrivée.

Informations complémentaires

anr Virmedaco

On en parle sur Twitter !