En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Thèse à Bordeaux (H/F) : analyse fonctionnelle dynamique des réseaux cellulaires au sein des îlots pancréatiques

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 14 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5248-MATRAO-001
Lieu de travail : PESSAC
Date de publication : jeudi 23 juin 2022
Nom du responsable scientifique : Matthieu Raoux
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Les îlots pancréatiques, des micro-organes natifs optimisés par l'évolution pendant 0,5 milliard d'années, sont au cœur de l'homéostasie des nutriments et du diabète. Ils contiennent 4 types de cellules (α, β, γ, δ), qui fonctionnent en réseau et adaptent en permanence leur activité électrique et leur sécrétion hormonale aux besoins. La physiologie précise de leur activité dans le contrôle de l'homéostasie des nutriments et ses dérégulations pathologiques ne sont que partiellement connues. Le projet interdisciplinaire et international ANR FUN-NET vise à explorer cela à l'aide de nouveaux modèles génétiques de souris (ablation simple ou combinée de cellules spécifiques ou d'hormones spécifiques) et de pseudo-îlots humains de compositions cellulaires définies générés par le groupe HERRERA (U Genève), qui caractérise aussi ces modèles au niveau de l'expression des gènes. Le groupe Biologie Cellulaire et Biocapteurs (U Bordeaux) explore ces modèles à l'aide de l'électrophysiologie extracellulaire (réseau de micro-électrodes en microfluidique, mesures de sécrétion etc). Le groupe RENAUD (Bordeaux INP) modélise le comportement des différents modèles d'îlots dans un simulateur de corps humain (T1DMS) approuvé par la FDA qui reproduit l'homéostasie glucidique.
Le/la doctorant.e intégrera l'équipe Biologie Cellulaire et Biocapteurs à Bordeaux et sera en charge de l'analyse physiologique in-vitro des îlots et de certaines investigations in-vivo chez la souris. Il/elle interagira avec le partenaire suisse (groupe Herrera) et avec le partenaire de l'INP (groupe Renaud).

Contexte de travail

Il s'agit d'un travail transdisciplinaire et international entre :
-Le groupe Herrera (Genève), reconnu mondialement ses modèles transgéniques permettant l'ablation de types cellulaires et/ou d'hormones spécifiques au sein des îlots ;-Le groupe Biologie Cellulaire et Biocapteurs du laboratoire CBMN (U Bordeaux, CNRS) qui explore le fonctionnement physiologique et physiopathologique des îlots à l'aide d'outils électrophysiologiques extracellulaires uniques au monde combinant des réseaux de micro-électrodes et des mesures de sécrétion en microfluidique. La thèse se déroulera dans cette équipe ;
-Le groupe RENAUD (Bordeaux INP) qui modélise le comportement des différents modèles d'îlots dans un simulateur de corps humain (T1DMS) approuvé par la FDA qui reproduit l'homéostasie glucidique.

Contraintes et risques

Le/La candidat(e) motivé(e) aura un Master 2 Recherche ou équivalent en biologie (Biologie Cellulaire, Physiologie/Physiopathologie, Génétique moléculaire/cellulaire, Neurosciences, Biochimie, Nutrition…) et doit s'inscrire à l'école doctorale SVS de Bordeaux. Il/elle devra être fortement intéressé(e) par les projets collaboratifs, internationaux et interdisciplinaires. Des connaissances en électrophysiologie extracellulaire sont un plus mais ne sont pas obligatoires. Nous sommes habitués à former les candidats au début de leur thèse. Pas de risque ou contrainte particulière.

Informations complémentaires

Publications récentes :
Abarkan, M., Pirog, A., Mafilaza, D., Pathak, G., N'Kaoua, G., Puginier, E., O'Connor, R., Raoux, M., Donahue, M.J., Renaud, S., Lang, J. Vertical organic electrochemical transistors and electronics for low amplitude micro-organ signals. Adv Sci 2022 e2105211
Jaffredo, M., Bertin, E., Pirog, A., Puginier, E., Gaitan, J., Oucherif, S., Lebreton, F., Bosco, D., Catargi, B., Cattaert, D., Renaud, S., Lang, J., Raoux, M. Dynamic uni- and multicellular patterns encode biphasic activity in pancreatic islets. Diabetes 2021 70:878-888.
Olcomendy L, Pirog A, Lebreton F, Jaffredo M, Cassany L, Gucik Derigny D, Cieslak J, Henry D, Lang J, Catargi B, Raoux M, Bornat Y, Renaud S. Integrating an islet-based biosensor in the artificial pancreas:in silico proof-of-concept. IEEE Trans Biomed Eng 2021 doi:10.1109/TBME.2021.3109096
Abarkan, M; Gaitan, J; Lebreton, F; Perrier, R; Jaffredo, M; Mulle, C; Magnan, C; Raoux, M; Lang, J. The glutamate receptor GluK2 contributes to the regulation of glucose homeostasis and its deterioration during ageing Mol Metab, 2019, 30, 152-160
Perrier, R., A. Pirog, M. Jaffredo, J. Gaitan, B. Catargi, S. Renaud, M. Raoux*, and J. Lang*. Bioelectronic organ-based sensor for microfluidic real-time analysis of the demand in insulin. Biosensors and Bioelectronics, 2018. 117:253-259 *equal contribution

On en parle sur Twitter !