En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Thèse neurosciences cognitives sur décisions dans les réseaux sociaux (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 17 août 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR5229-JEADRE-008
Lieu de travail : BRON
Date de publication : mercredi 27 juillet 2022
Nom du responsable scientifique : Edmund Derrington
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Les réseaux sociaux jouent un rôle crucial dans la création de liens entre les individus et dans la transmission informelle d'informations à travers la société. Bien que la caractérisation de la manière dont le cerveau code la structure des réseaux sociaux ait commencé, l'accent n'a été mis que sur les réseaux sociaux statiques. Or, la structure des réseaux sociaux est dynamique car les liens sociaux entre les individus évoluent dans le temps. De plus, l'étude des mécanismes cérébraux impliqués dans les interactions sociales a souvent été limitée aux dyades ou aux petits groupes. Or, dans les réseaux sociaux, les interactions se produisent souvent entre un grand nombre d'individus. On ignore encore si les systèmes cérébraux qui covarient avec la création de liens sociaux et la propagation de l'information sont la cause ou la conséquence de la structure du réseau social. L'objectif de ce projet de doctorat est de caractériser les calculs cérébraux qui sous-tendent la formation de réseaux sociaux et la propagation d'informations dans des réseaux sociaux vastes et dynamiques, en comblant le fossé entre les principes de calcul, le niveau du système cérébral et le niveau du comportement collectif.
Il combine des approches expérimentales et théoriques sur les réseaux sociaux en économie, l'IRM fonctionnelle basée sur des modèles chez des individus sains. Il déterminera les calculs cérébraux engagés dans :
(1) la formation, la persistance et l'évolution des liens sociaux lors de la création de réseaux sociaux dynamiques ;
(2) la propagation de l'information dans les réseaux sociaux lors de la contagion simple/complexe.
Nous établirons une base mécaniste pour comprendre les calculs cérébraux qui sous-tendent les décisions de former des liens sociaux dans les réseaux sociaux et nous fournirons une compréhension à plusieurs niveaux de la transmission de l'information, du niveau du système cérébral aux niveaux du comportement individuel et collectif.

Contexte de travail

Institut des Sciences Cognitives, UMR 5229 CNRS/UCBL, 67 Bd Pinel, 69675 Bron, France
Website: http://isc.rivetweb.org/index.rvt?display=umr5229
Research team Neuroeconomics, reward and decision making
Website: https://dreherteam.wixsite.com/neuroeconomics

On en parle sur Twitter !