En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

H/F Doctorant-e sur l'Élaboration de matériaux composites cuivre/diamant par fabrication additive SLM

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 12 août 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5026-FREBON0-088
Lieu de travail : PESSAC
Date de publication : jeudi 22 juillet 2021
Nom du responsable scientifique : Jean-François SILVAIN
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Les appareils électroniques à haute puissance, tels que les superordinateurs, génèrent une chaleur considérable. Si cette chaleur n'est pas évacuée des circuits internes de l'appareil, ceux-ci surchaufferont, ce qui réduira considérablement la durée de vie de l'appareil. Des matériaux de dissipation de chaleur dotés de propriétés thermiques sur mesure sont utilisés afin d'évacuer la chaleur des circuits de l'appareil. Cependant, les matériaux de substrat actuels sont limités par leurs propriétés et/ou leur coût de fabrication élevé.
Le sujet présenté porte sur l'étude de la faisabilité de produire de manière rentable des matériaux composites cuivre/diamant à haute conductivité thermique en utilisant la technologie d'impression 3D SLM.
Le/la candidat(e) sera en charge de l'élaboration des matériaux composites cuivre/diamant par fusion laser sur lit de poudre. Pour cela, il/elle devra optimiser la zone interfaciale du matériau composite (utilisation d'alliage de cuivre et/ou fonctionnalisation des poudres de diamant). Des matériaux modèles, élaborés par PVD, seront également caractérisés aux échelles micro et nano. Les matériaux seront caractérisés en termes de microstructure, chimie et propriétés thermiques.
L'objectif de ce travail vise à la fois à faire progresser la compréhension fondamentale des composites à matrice cuivre imprimés en 3D et le développement de meilleures technologies de fabrication via l'ingénierie des interfaces.

Contexte de travail

Créé en 1995, l'Institut de chimie de la matière condensée de Bordeaux (ICMCB) focalise ses recherches sur la Chimie du Solide, la Science des Matériaux et les Sciences Moléculaires : concevoir, préparer, mettre en forme et caractériser les matériaux pour découvrir, maîtriser et optimiser des fonctions spécifiques. L'ICMCB réalise des recherches fondamentales sur des matériaux modèles et/ou susceptibles d'avoir des applications.
La complémentarité des approches et la synergie ainsi créées ont permis à l'Institut de conforter sa position nationale et internationale dans le domaine des matériaux.

On en parle sur Twitter !