En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

H/F Doctorant-e sur la réalisation de dispositifs moléculaires commutables grâce à l'ingénierie nanométrique de substrats fonctionnels

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 21 juin 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR5026-FREBON0-084
Lieu de travail : PESSAC
Date de publication : lundi 31 mai 2021
Nom du responsable scientifique : Patrick ROSA
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Les semi-conducteurs moléculaires gagnent en popularité en tant que plate-forme sur laquelle construire les technologies futures. Les réalisations dépendent cependant de la capacité à caractériser et à manipuler les propriétés clés des matériaux moléculaires à l'échelle macro et nanométrique. Pour les applications spintroniques, les composés de croisement de spin (SCO) sont uniques, car ils fournissent des commutateurs moléculaires multi-adressables qui peuvent être déclenchés par la lumière, la température ou des champs électriques, qui ne présentent pas seulement un changement dans leur structure électronique mais aussi dans leurs propriétés magnétiques. .
Ce projet se concentrera sur les techniques avancées de microscopie à sonde à balayage (SPM), la croissance en couche mince et la caractérisation fonctionnelle pour relever les principaux défis de l'électronique moléculaire, de la spintronique et de la barocalorique. Il s'appuiera sur l'expertise complémentaire de l'Imperial College de Londres et de l'ICMCB pour créer une plateforme qui sera applicable aux semi-conducteurs moléculaires, aux molécules SCO et aux films magnétiques moléculaires, transfert de connaissances et d'expertise dans des domaines qui ont jusqu'à présent évolué principalement en parallèle.

Contexte de travail

Créé en 1995, l'Institut de chimie de la matière condensée de Bordeaux (ICMCB) focalise ses recherches sur la Chimie du Solide, la Science des Matériaux et les Sciences Moléculaires : concevoir, préparer, mettre en forme et caractériser les matériaux pour découvrir, maîtriser et optimiser des fonctions spécifiques. L'ICMCB réalise des recherches fondamentales sur des matériaux modèles et/ou susceptibles d'avoir des applications.
La complémentarité des approches et la synergie ainsi créées ont permis à l'Institut de conforter sa position nationale et internationale dans le domaine des matériaux.

Contraintes et risques

-

On en parle sur Twitter !