En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

These: dynamique des systèmes éco-évolutifs (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : lundi 5 juin 2023

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Intitulé de l'offre : These: dynamique des systèmes éco-évolutifs (H/F)
Référence : UAR2029-ALECHA-002
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : MOULIS
Date de publication : lundi 15 mai 2023
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 2 octobre 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel
Section(s) CN : Interactions, particules, noyaux du laboratoire au cosmos

Description du sujet de thèse

Les processus évolutifs et écologiques peuvent s'influencer mutuellement. Par exemple, l'adaptation évolutive au sein des espèces peut affecter la dynamique des populations ou les interactions entre espèces dans les communautés. Ce doctorat fait partie d'un projet de recherche plus large financé par le Conseil européen de la recherche (Consolidator Grant pour P. Nosil) et un TULIP Senior Package pour étudier les conséquences de l'évolution au sein d'une espèce d'insecte phasmes (Timema cristinae) au niveau de la communauté et de l'écosystème. On sait notamment que les oiseaux prédateurs influencent la sélection naturelle sur l'apparence des phasmes (par exemple, sur la base de la crypsis), ce qui a des conséquences au niveau de la communauté. Bien que les communautés d'insectes-et d'arthropodes associés aient été bien étudiées, on sait peu de choses sur les détails de la prédation aviaire. Le projet testera spécifiquement comment le comportement de recherche de nourriture des prédateurs aviaires affecte les boucles de rétroaction entre les processus écologiques et évolutifs. Le travail de terrain en Californie sera mené chaque année en conjonction avec des expériences ciblées en Californie et/ou en France. Les principales publications relatives au projet sont Farkas et al. 2013 Current Biology et Nosil et al. 2018 Science.

Exigences : Le candidat doit être titulaire d'un master ou d'un diplôme équivalent en écologie ou en biologie évolutive. Nous recherchons un étudiant très motivé avec un solide bagage conceptuel et formel en biologie évolutive, en écologie comportementale ou (idéalement) les deux. Le poste étant très écologique, les candidats ayant une expérience du travail sur le terrain et des oiseaux seront privilégiés. D'excellentes compétences écrites, verbales et interpersonnelles, une forte éthique de travail et la capacité de penser de manière créative sont souhaitées. Les principales responsabilités seront l'identification et l'observation des oiseaux et de leur comportement de recherche de nourriture, le dressage et le travail avec les oiseaux dans les volières, et le fait de placer le travail évolutif dans le contexte de la théorie de l'écologie comportementale. Ce travail sera intégré aux analyses génomiques menées par d'autres membres de l'équipe.

Contexte de travail

L'étudiant sera co-encadré par P. Nosil (DR CNRS, Moulis) et A. Chaine (CR CNRS, Moulis) où leurs expertises complémentaires sur les insectes et les oiseaux constituent le cœur de ce projet. L'étudiant sera basé à Moulis avec la possibilité d'effectuer des travaux de terrain en Californie au printemps. Les questions et les expériences exactes doivent être déterminées entre les conseillers et l'étudiant dans le cadre des contraintes du sujet principal axé sur le rôle de la prédation aviaire dans la sélection de la morphologie des phasmes. Le doctorat est financé par un LabEx/EUR TULIP Senior Package accordé à P. Nosil. Date de début à négocier mais idéalement à la fin de l'automne 2023 ou au début de l'hiver 2024.

Contraintes et risques

Risques liés au travail de terrain en Californie et en Ariège. Travail avec des oiseaux vivants dans la nature et en captivité.