En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)

Contrat doctoral en géographie politique et géographie des représentations (3 ans) au sein du projet ANR-DFG IMAGEUN (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : FR2007-SOPVAL-002
Lieu de travail : PARIS 13
Date de publication : mercredi 11 mars 2020
Nom du responsable scientifique : Claude Grasland
Type de contrat : CDD Doctorant/Contrat doctoral
Durée du contrat : 36 mois
Date de début de la thèse : 1 septembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 135,00 € brut mensuel

Description du sujet de thèse

Le projet de recherche IMAGEUN (In the Mirror of the European Neighbourhood Policy: Mapping Macro-Regional Imaginations) est un projet de recherche binational cofinancé par l'Agence Nationale de la Recherche (France) et la Fondation Allemande pour la Recherche (Deutsche Forschungsgemeinschaft). Dirigé par Veit Bachmann (Université Johann Wolfgang Goethe, Francfort-sur-le-Main) pour l'équipe allemande et Claude Grasland (Université de Paris-Diderot), Paris) pour l'équipe française, son lancement est prévu pour le 1er mai 2020 pour une durée de 42 mois.


Le projet IMAGEUN propose une étude comparative des imaginaires macro-régionaux en compétition dans l'espace européen et ses marges, à travers une analyse des représentations que se font les élites politiques, la presse et les étudiants, dans cinq pays d'étude (Allemagne, France, Royaume-Uni, Turquie, Tunisie). Le travail de thèse concernera prioritairement les terrains d'étude français et britannique. Le principal objectif de la thèse sera de conduire et analyser les enquêtes auprès d'un public d'étudiants pour saisir le contenu sémantique et spatial de leurs représentations de ces macro-régions (Europe, Occident, Moyen-Orient, Eurasie, (Euro)Méditerranée, Commonwealth, etc.).

La thèse mobilisera prioritairement des méthodes quantitatives (analyses statistiques de données d'enquêtes, analyse spatiale, cartographie et géomatique, analyse textuelle). Un appétit pour les lectures hors du contexte strictement disciplinaire de la géographie sera apprécié. Un intérêt pour l'usage réflexif des méthodes d'enquête et l'analyse des représentations sera également bienvenu. Le travail de thèse comportera une ou plusieurs périodes de séjour de terrain en France et au Royaume-Uni. Des terrains allemands complémentaires peuvent être envisagés selon les motivations et les compétences (notamment linguistiques) des candidat.e.s. Dans tous les cas, des interactions régulières avec une thèse jumelle financée par la partie allemande du projet sont à prévoir.

Le ou la candidat·e occupera une place centrale dans la conduite des études consacrées aux enquêtes sur les représentations des étudiant.e.s sur les terrains français et britanniques. Ces travaux s'inscriront donc dans le cadre des work package 3 (« thematic foci ») et 4 (« data triangulation & integration ») du projet. Ces activités concernent donc la collecte, l'analyse et la valorisation de ces enquêtes (contribution à la rédaction des rapports – notamment le « rapport sur les visions étudiantes » – et guides méthodologiques attendus comme livrables, publications scientifiques – voir les détails relatifs au WP3). Cette partie du travail – notamment la partie relative à l'enquête – devra être menée en coordination avec les chercheurs responsables des autres terrains d'enquête (turc, allemand, tunisien). Une partie de ces analyses seront orientées autour de focus thématiques (WP4), dont deux ont été définis a priori (« mobilités humaines » et « défis économiques ») et un sera déterminé durant les premiers mois du projet.

Les candidats sont invités à consulter le document général de présentation du projet pour situer leur apport par rapport à l'ensemble des recherches qui seront menées :
https://sharedocs.huma-num.fr/wl/?id=yGmwgfv2L1zpmkXEP6B5xJGk9lyaB5yI

Contexte de travail

La thèse s'inscrit dans la partie française du projet, portée par la Fédération de Recherche 2007 du Collège International des Sciences Territoriales (CIST - http://cist.cnrs.fr/). Le rattachement scientifique se fera dans l'une des équipes partenaires du projet : UMR 6266 IDEES (Rouen), UMR 7533 LADYSS (Paris), UMR 8504 Géographie-cités (Paris) ou UMR 5600 EVS (Lyon). Comme le rattachement pédagogique, l'inscription à l'école doctorale dépendra du rattachement du directeur ou de la directrice de thèse principal envisagé·e (voir la liste des membres du projet dans la section suivante). Pendant les séjours d'étude sur le terrain, l'étudiant.e pourra bénéficier de l'aide des partenaires du projet présents sur le terrain (par exemple dans le cas britannique : l'Université de Birmingham). Même si une certaine autonomie dans la recherche est attendue, l'importance des analyses transversales et des besoins de coordination entre les différents membres du projet nécessitent d'être également capable de travailler en équipe.

Les candidatures venant d'autres disciplines que la géographie sont possibles. Une culture scientifique interdisciplinaire est d'ailleurs bienvenue. Il est néanmoins rappelé aux candidat.e.s que la thèse proposée est une thèse en géographie, avec un encadrement prévu par des géographes et des unités de recherche appartenant à la section 39 du CNRS (Espaces, territoires et sociétés)
https://www.cnrs.fr/comitenational/sections/section.php?sec=39).

Une bonne connaissance disciplinaire est donc attendue, ainsi que la capacité à s'intégrer dans des équipes et dans une trajectoire professionnelle située dans cette discipline ou dans un champ de recherche dans lequel les compétences attendues dans le cadre d'une thèse de géographie peuvent être valorisées.

La maîtrise d'outils d'analyse statistique, géomatique et cartographique dans un langage de programmation libre est souhaitable (R de préférence, éventuellement Python).
Dans le cadre d'un projet de recherche international coordonnant des équipes et recherches menées dans cinq pays d'étude, une excellente maîtrise de l'anglais (écrit et oral) est attendue (une partie de l'entretien prévu en mai pour les candidatures retenues sera en anglais) en plus de la maîtrise du français. La maîtrise de l'allemand n'est pas obligatoire mais pourra être appréciée dans le cadre d'un projet binational.

Ce contrat doctoral n'est assorti d'aucune obligation d'enseignement et permet ainsi de se concentrer sur l'activité de recherche. Il est toutefois possible d'adjoindre au présent contrat une mission d'enseignement dans l'université d'accueil, selon les disponibilités et modalités définies par celle-ci et pour un volume maximal de 64h par an.

La prise de fonction aurait lieu idéalement en octobre 2020, selon les délais d'inscription de l'école doctorale de rattachement.

Informations complémentaires

Les candidatures sont à soumettre avant le 30 avril 2020, directement sur le portail emploi du CNRS: https://emploi.cnrs.fr.
Pour plus d'informations concernant l'adéquation de votre profil avec ces thématiques n'hésitez pas à prendre contact avec Claude Grasland (claude.grasland@parisgeo.cnrs.fr). Dans tous les cas, il est vivement recommandé de nous contacter pour obtenir davantage d'informations sur le projet IMAGEUN.

Le processus de recrutement se déroulera en deux étapes :
- Une première phase par dossier. Les candidat.e.s doivent soumettre un dossier de candidature comprenant : un curriculum vitae (maximum 2 pages) décrivant leur parcours, les principaux travaux effectués (intitulés des mémoires, publications scientifiques le cas échéant) et les compétences méthodologiques et techniques mobilisables dès la prise de fonction ; une lettre de motivation (2 pages maximum) expliquant l'adéquation entre leur profil et les missions effectuées ainsi que l'intérêt du projet proposé dans le parcours professionnel du ou de la candidat.e ; un projet de recherche (10 000 signes espaces compris, bibliographie comprise) comprenant : 1) un projet de recherche personnel s'intégrant dans le projet IMAGEUN avec un état de l'art, une problématique et une présentation des méthodes envisagées, 2) la présentation d'un échéancier et 3) un projet d'intégration au projet et à une des équipes participantes (UMR Géographie-cités, UMR IDEES, UMR LADYSS ou UMR EVS) De fait il est recommandé aux candidat.e.s de prendre contact avec un potentiel directeur ou codirecteur de thèse membre de l'une de ces équipes et participant au projet IMAGEUN (Cf. liste à la fin du document)
- Une seconde phase d'audition, courant mai 2020, durant laquelle les membres du projet réunis en commission sélectionneront le ou la candidat.e retenu.e. L'audition consistera en une présentation de 10 minutes du candidat rappelant les éléments principaux de son dossier suivi de 15 minutes de discussion avec le jury. Une partie de l'entretien pourra avoir lieu en anglais.

Liste des membres titulaires du projet IMAGEUN susceptibles d'encadrer ou de co-encadrer la thèse :
- Pierre Beckouche (Pr., UMR 7533 LADYSS, Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne)
- Arnaud Brennetot (Pr., UMR 6266 IDEES, Université de Rouen)
- Sophie de Ruffray (Pr., UMR 6266 IDEES, Université de Rouen)
- Clarisse Didelon (Pr., UMR 8506 Géographie Cités, Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne)
- Claude Grasland (Pr. coordinateur scientifique, FR 2007 CIST, UMR 8506 Géographie Cités, Université de Paris)
- Antoine Laporte (MCF, UMR 5600 EVS, ENS de Lyon)(Antoine Laporte, MCF, pourra assurer la codirection de la thèse mais en tandem avec un directeur de thèse titulaire de l'HDR.)

Liste des membres de l'équipe allemande (pour information) :
- Veit Bachmann (WiMi, Dept. Geographi, Université Johann Wolfgang Goethe de Francfort-sur-le-Main)
- Georg Glasze (Pr, Geographisches Institute ,Université Friedrich-Alexander d'Erlangen-Nuremberg)

Site internet des unités d'accueil possibles :
UMR IDEES: http://umr-idees.fr/
UMR Ladyss: http://www.ladyss.com/
UMR Géographie cités: http://www.parisgeo.cnrs.fr/
UMR EVS: http://umr5600.cnrs.fr/fr/accueil/

Lieu de travail : selon l'encadrement choisi : Lyon, Paris, Rouen.

On en parle sur Twitter !