En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre CPJ-2022-024 - Analyse operando couplée aux processus catalytiques. H/F

Chaire de professeur Junior : OPERANDO

Analyse operando couplée aux processus catalytiques. H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
FrenchEnglish

Date limite de dépôt des candidatures : 31/08/2022

Informations générales

Date de publication : 20/05/2022
Type de contrat : Chaire de professeur Junior
Section du CoNRS : 14 - Chimie de coordination, catalyse et procédés, interfaces
L’IR/TGIR/SNO impliqué : Infraanalytics, infrastructure de recherche (FR 2054)
Durée du contrat : 5 ans. A son terme, le titulaire du contrat a vocation à être titularisé dans le corps des directeurs de recherche.
Date d'embauche prévue : 01/12/2022
Rémunération : Rémunération brute annuelle de 54 600 Euros à 57 800 Euros selon l’expérience professionnelle
Environnement Financier : 320 000 € pour la durée du projet

Thématique scientifique

La catalyse chimique est la meilleure solution actuelle pour accroitre l’économie des réactions, que ce soit en termes d’atomes ou d’énergie. Il est désormais possible d’optimiser l’efficacité des procédés en effectuant un suivi en continu des transformations via des analyses operando qui rendent les réactions robustes et utilisables au niveau industriel. Celles-ci sont la plupart du temps basées sur des méthodes spectroscopiques (analytiques) adaptées aux mesures en flux.

Stratégie d’établissement

Cette thématique, qui figure explicitement dans le Contrat Objectif-Performance du CNRS (§ 2-1-1, « Des orientations prioritaires thématiques »), fait l’objet de peu d’attention académique en France et doit être soutenue. La création d’une Chaire de Professeur Junior CNRS dans un laboratoire INC en 2022 permettrait de renforcer au plus vite ce secteur clé de la chimie française.

Stratégie du/des laboratoires d’accueil

Cinq laboratoires sont proposés pour accueillir le lauréat ou la lauréate : - Laboratoire de Catalyse et Spectrochimie (LCS, UMR6506 CNRS-ENSICAEN-Univ. Caen) - Institut de Recherche sur la Catalyse et l’Environnement de Caen (IRCELYON, UMR5256, CNRS-Univ. Lyon 1) - Unité de Catalyse et de Chimie du Solide (UCCS, UMR8181, CNRS-Univ. Artois-Univ Lille-Centrale Lille) - Chimie Et Interdisciplinarité : Synthèse, Analyse, Modélisation (CEISAM, UMR6230 CNRS-Univ. Nantes) - Chimie Organique et Bioorganique : Réactivité et Analyse (COBRA, UMR6014 CNRS-INSA ROUEN- Univ. Rouen) Ces cinq laboratoires de très bon niveau ont l’expérience et la capacité de développer cette thématique et peuvent accueillir le/la lauréat·e.

Résumé du projet scientifique

La catalyse joue un rôle clé pour les processus chimiques dont certains sont très énergivores. Le choix du catalyseur et les conditions de la catalyse sont des paramètres pertinents pour trouver les meilleures conditions et maîtriser la consommation énergétique d’un procédé donné. L’observation operando permet une meilleure sélection du catalyseur et des conditions physico-chimiques. Il est donc important d’investir dans cette recherche qui permet, à travers l’observation en temps réel, d’optimiser les réactions chimiques et l’efficacité catalytique. L’analyse operando peut se concevoir à travers diverses techniques analytiques et spectroscopiques, que l’on retrouve dans les laboratoires sélectionnés.

Résumé du projet d’enseignement/d’observation

Contribution en particulier à l’enseignement en cinétique chimique, catalyse homogène et hétérogène

Diffusion scientifique

La diffusion des résultats passera par des productions scientifiques (publications, logiciels, patents…) de niveau mondial. Par ailleurs, le projet mettra en œuvre une communication vers des cibles diverses telles que communautés scientifiques, médias, décideurs, grand public, scolaires, etc., avec un calendrier adapté. Des outils spécifiques pourront être développés comme des sites web, des newsletters ou encore des rencontres, colloques internationaux, écoles d’été et conférences.

Science ouverte

Le CNRS développe une politique forte en faveur de la science ouverte. La science ouverte consiste à rendre « accessibles autant que possible et fermés autant que nécessaire » les résultats de la recherche. À ce titre, le CNRS vise à ce que 100 % des textes des publications issues des travaux de ses unités soient rendues accessibles, notamment grâce au dépôt dans HAL. Les données produites doivent aussi être rendues disponibles et réutilisables, sauf restriction particulière. Par ailleurs, les principes directeurs de l’évaluation individuelle sont revus en conformité avec la déclaration DORA, plus qualitatifs et tenant compte de toutes les facettes du métier de chercheur.

Science et société

La relation science-société est désormais reconnue comme une dimension à part entière de l'activité scientifique. Le projet développera cette dimension en synergie avec tous les partenaires. Les travaux de recherche qui en seront issus contribueront à éclairer la décision publique. Des initiatives de sciences participatives pourront être initiées avec des acteurs de l’écosystème socio-économique et culturel du projet.

Indicateurs

L’activité sera évaluée notamment sur la base de la production scientifique (publications, logiciels, patent, etc.), sur les partenariats institutionnels et privés formalisés par des contrats, sur le rayonnement international, sur la valorisation des travaux vers des communautés scientifiques pluridisciplinaires, sur l’innovation et son transfert vers la société et sur la diffusion scientifique à destination de publics non spécialistes.

Mots clés

Catalyse, analyse operando, techniques analytiques et spectroscopiques, catalyse homogène, catalyse hétérogène