En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR9022-VALWOL-002 - H/F Chercheur-e Immunité innée: réactions de défense contre la drosophile

H/F Chercheur-e Immunité innée: réactions de défense contre la drosophile

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR9022-VALWOL-002
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : lundi 2 décembre 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 36 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : à partir de 2643,22 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 5 à 10 années

Missions

Chercheur-e post-doctoral (H/F), CDD de 3 ans, avec prolongation possible. Immunité innée, études sur l'organisme modèle Drosophila, extension possible au modèle murin. Le projet étudiera les réactions de défense de drosophiles contre des cellules oncogéniques dans un système expérimental bien établi. Les drosophiles sont dépourvues d'immunité adaptative et ces réactions ne dépendent ainsi que strictement de l'immunité innée.

Activités

Caractérisation des récepteurs immunitaires innés impliqués dans la réponse aux cellules oncogéniques, des voies de signalisation activées et des molécules effectrices. Combinaison de méthodes génétiques, d'expériences de transgénèse, de séquençage profond (organismes et cellules réactives), de spectrométrie de masse, d'inactivation de gènes (CRISPR-Cas 9) et de sauvetage. Equipement moderne disponible dans l'institution d'accueil. Collaboration intralaboratoire avec deux chercheurs à temps plein, programme scientifique dans le cadre d'une collaboration établie entre le CNRS et l'Institut Sino-Français Hoffmann de l'Université Médicale de Guangzhou.

Compétences

Connaissance de premier plan sur les aspects moléculaires de l'immunité innée, de la transgenèse, de l'inactivation de gènes par des approches modernes, du séquençage en profondeur, de la bioinformatique. Anglais lu, écrit, parlé obligatoire.

Contexte de travail

Le programme fait partie d'un effort de longue date visant à établir les bases génétiques, cellulaires et moléculaires des défenses immunitaires innées de l'organisme modèle Drosophila. Les précédentes études du laboratoire portaient sur les défenses antibactériennes / fongiques et ont été reconnues par le prix Nobel en 2011. Le présent projet est centré sur les réactions contre les cellules oncogéniques dans un système expérimental désormais bien établi et sera réalisé entre la Chine (Institut Sino-Français Hoffmann (SFHI) de l'Université médicale de Guangzhou (GMU) et l'unité CNRS 9022 à l'Université de Strasbourg. Le groupe auquel le demandeur se joindra est dirigé par le Pr Jules Hoffmann et comprend 2 chercheurs permanents, un technicien et une secrétaire. Il est intégré à l'unité CNRS dirigée par le Pr Imler (50 personnes) et l'Institut Sino-Français Hoffmann, dirigé par le Pr Renjie Jiao.

Contraintes et risques

Pas de risques spécifiques autres que celles classiquement associées à la biologie moléculaire et cellulaire. Facultatif: visites régulières (2 ou 3 fois/an) à l'Institut Sino-Français Hoffmann à Guangzhou.

On en parle sur Twitter !