En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR9022-BENSTE-018 - Chercheur-e en biologie, sciences de la vie et de la terre H/F

Chercheur-e en biologie, sciences de la vie et de la terre H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 12 juillet 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UPR9022-BENSTE-018
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : mardi 21 juin 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : à partir de 2690€ bruts par mois selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

La mission consiste à mener des recherches sur l'organisme modèle Drosophila melanogaster pour comprendre comment les hémocytes contribuent à la purge cytoplasmique des entérocytes exposés à des toxines formant des pores ou des xénobiotiques.

Activités

Entretien des souches de drosophiles et croisements génétiques
Dissection de drosophiles et analyse histologique d'organes (essentiellement l'intestin moyen) à l'aide de techniques avancées de microscopie, collecte d'hémolymphe ou de mouches entières
Analyse de l'expression des gènes, des protéines, y compris les techniques -omiques
Concevoir et réaliser des expériences, analyser les résultats, rédiger et présenter oralement les résultats. Ecrire des articles scientifiques.
Connaître et suivre l'état de l'art dans le domaine de recherche au sens large.
Participer aux tâches de laboratoire, par exemple, la responsabilité de l'équipement

Compétences

Connaissance étendue de la génétique de la mouche et de sa physiologie, des défenses de l'hôte, du système hématopoïétique et du domaine général de recherche, documentée par une ou plusieurs publications de haut niveau en premier auteur dans le domaine.
Maîtrise de la langue anglaise
Autonomie, capacité à critiquer/analyser son travail personnel et celui de ses collègues avec des propositions constructives.
Capacité à encadrer des stagiaires et des étudiants
Anglais niveau C1 en vertu du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues"
Diplôme requis : Doctorat

Contexte de travail

La personne recrutée intégrera le Groupe Résilience Interactions Hôte-Pathogène de l'unité UPR9022 du CNRS, au sein du laboratoire "Modèles insectes d'immunité innée" un des trois laboratoires hébergés par l'Institut de Biologie Moléculaire et Cellulaire situé sur le campus central de l'Université de Strasbourg, France. Cette unité est dédiée à l'étude des bases moléculaires et cellulaires des défenses de l'hôte contre les infections, en utilisant comme modèle la mouche du vinaigre (Drosophila melanogaster) ou les moustiques.

Contraintes et risques

Contraintes habituelles liées au travail en laboratoire de biologie et suivi des expériences et entretien des souches de drosophile.

On en parle sur Twitter !