En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR9002-ALALES-001 - Post-doctorant (H/F) en biologie cellulaire et voies de signalisation

Post-doctorant (H/F) en biologie cellulaire et voies de signalisation

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 22 octobre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR9002-ALALES-001
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : mardi 12 octobre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 2 novembre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2675 et 3767€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Nous recherchons un-e chercheur-se post-doctorant-e enthousiaste pour participer à un programme de recherche (contrat de 2 ans) conduit dans le cadre du Laboratoire Commun DiagnOxi, un partenariat publique-privé entre une équipe CNRS et l'entreprise Adisseo. Précédemment, une étude comparative nous a permis d'identifier un jeu de nouveaux gènes activé lors de situations de stress et conservé entre plusieurs espèces animales. Le projet de recherche consiste en la caractérisation des voies de signalisation cellulaire qui contrôlent ce programme génétique et qui participent aux mécanismes de résistance et d'adaptation au stress.

Activités

Ce projet portant sur l'importance des voies de signalisation dans la réponse au stress s'organise en deux étapes : la première visera à valider certaines voies prédites sur la base d'outils bioinformatiques. Dans cette étude, l'expression différentielle de gènes cibles sera analysée dans différents modèles cellulaires soumis à des situations de stress. En parallèle, l'activation d'autres voies de signalisation encore non identifiées sera recherchée par une méthode de screen à haut débit, la technologie PamGene. La seconde analyse utilisera des modèles animaux pour intégrer les informations obtenues à un niveau physiologique. Ces études sur les modèles animaux seront menées en collaboration avec une autre équipe CNRS et le centre de recherche expérimentale de la société Adisseo.

Compétences

Le/la candidat-e devra avoir obtenu sont doctorat en biologie depuis moins de deux ans.
Pour mener à bien ce projet, le/la candidat-e devra posséder de fortes connaissances en biologie moléculaire et cellulaire, et tout particulièrement dans les domaines suivants : la culture de lignées cellulaires, l'analyse de l'expression de gènes par PCR quantitative, et l'utilisation d'agents inhibiteurs ou activateurs de voies de signalisation identifiées pour tester leur impacte sur l'expression des gènes d'intérêt ou la résistance au stress.
Il est attendu du/de la candidat-e curieux-se et enthousiaste qu'il/elle développe son projet et mène ses expériences de manière autonome. Le/la candidat-e devra démontrer sa capacité à identifier les objectifs clés du programme de recherche et à respecter les termes du planning prévisionnel défini, en plus de sa motivation, sa flexibilité et son esprit d'équipe. D'excellentes compétences en rédaction et en communication vers un publique scientifique non expert du domaine, sont un pré-requis.

Contexte de travail

Le/La candidat-e intègrera une équipe de biologie moléculaire et cellulaire intitulée 'Régulation Post-Transcriptionnelles et Nutrition' de l'unité 'Architecture et Réactivité de l'ARN' (UPR 9002 du CNRS), à l'Institut de Biologie Moléculaire et Cellulaire (IBMC). Cette unité de réputation internationale composée de plus de 100 chercheurs est localisée sur le campus de l'Université de Strasbourg. Le laboratoire possède un équipement de pointe en biologie cellulaire et moléculaire, en biochimie, ainsi que des laboratoires L2 et une animalerie.
Le projet sera réalisé dans le cadre du Laboratoire Commun DiagnOxi, une entité mixte co-dirigé par la société Adisseo. Adisseo est un leader mondial dans le domaine des compléments alimentaires destinés aux animaux d'élevage qui compte plus de 2000 collaborateurs de par le monde. Une partie du projet sera également mené en collaboration avec une équipe du CNRS de Gif s/ Yvettes, reconnue pour ses travaux sur le modèle C elegans.

Contraintes et risques

Une large partie du travail expérimental sera conduite en laboratoire L2. Par conséquent, ce projet requiert une parfaite maitrise des bonnes pratiques de laboratoire.

Informations complémentaires

Contrat Post-doctoral de 2 ans financé par le Laboratoire Commun DiagnOxi.
Début du contrat novembre/décembre 2021.
Les candidatures se feront uniquement via le site web de recrutement. Les candidats devront fournir un CV, une lettre de motivation (incluant un résumé des centres d'intérêts scientifiques) et un résumé des travaux de recherche antérieurs, ainsi que les contacts de deux à trois personnes référentes.

On en parle sur Twitter !