En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR5301-ISACAL-099 - Chercheur en physico-chimie des matériaux biosourcés (H/F)

Chercheur en physico-chimie des matériaux biosourcés (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 15 décembre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UPR5301-ISACAL-099
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : jeudi 24 novembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 février 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2805 € et 3963 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Ce poste s'inscrit dans le cadre du projet ANR Anisofilm qui réunit 6 partenaires académiques : les laboratoires LRP, LGP2, CERMAV et DCM à Grenoble, le laboratoire Phenix à Paris et le LPS à Saclay.
L'objectif principal du projet est de produire des films minces hybrides partiellement biosourcés à organisation et orientation contrôlées à différentes échelles afin de bénéficier de propriétés physiques (ex. mécaniques, barrières, électriques) et viser des applications dans les secteurs de la micro-électronique, de l'emballage ou des revêtements optiques.
La stratégie retenue consistera à contrôler l'organisation de suspensions de nanoparticules biosourcées (nanocelluloses) associées à des nanoparticules inorganiques grâce à un procédé d'ultrafiltration tangentielle puis à figer les structures formées par réticulation sous rayonnement ultraviolet (UV).

Activités

En fonction des propriétés et applications visées, le candidat ou la candidate cherchera à développer dans un premier temps des formulations stables par association de nanocelluloses (nanocristaux ou nanofribrilles) avec des nanoparticules inorganiques de type argiles ou nanotubes de carbone. Il ou elle s'attachera ensuite à fabriquer des films nanocomposites hybrides à organisation et orientation contrôlées en jouant sur différents paramètres physico-chimiques (ex. concentration, dimensions et facteur de forme des nanoparticules présentes dans la suspension initiale) et les paramètres du procédé (cisaillement, pression, temps, etc.). Une attention particulière sera donnée à la caractérisation structurale détaillée in situ au cours du processus d'organisation et ex situ après réticulation. Pour cela, il sera fait usage de techniques de diffusion et diffraction de rayonnement (rayons X, lumière) associées à la microscopie électronique à balayage et en transmission. Enfin, les propriétés physiques (ex. conduction électrique, propriétés barrières) des films minces hybrides développés seront évaluées.

Compétences

Le candidat ou la candidate devra posséder de bonnes connaissances en physico-chimie des colloïdes et polymères et un goût prononcé pour l'expérimentation. Des connaissances et/ou une expérience dans le domaine des matériaux biosourcés et/ou la caractérisation structurale et/ou les processus de séparation membranaires seront un atout. Le / la candidat(e) devra faire preuve d'enthousiasme, d'initiative et d'autonomie pour développer ce projet et devra apprécier le travail en équipe. De bonnes capacités de communication et la maîtrise de l'anglais seront nécessaires

Contexte de travail

Les travaux de recherche seront menés au Centre de Recherches sur les Macromolécules Végétales (CERMAV, UPR CNRS 5301) situé sur le campus universitaire de Grenoble. Réunissant 140 personnes, le CERMAV est structuré autour de 5 équipes de recherches dont l'expertise va de la chimie des carbohydrates à la science des biomatériaux. L'originalité et la force du CERMAV reposent sur une stratégie combinant recherche fondamentale et recherche appliquée. Son approche pluridisciplinaire associant chimie, physico-chimie et biologie lui permet d'occuper une place de premier plan dans le domaine phare des glycosciences, allant des glucides complexes (sucres, oligo- et polysaccharides, glycopolymères et glycomatériaux) impliqués dans les processus biologiques et la santé, jusqu'aux matériaux biosourcés.

Spécifiquement, le/la candidat sera intégrée dans l'équipe Structure Propriétés des Glycomatériaux, qui dispose d'une reconnaissance internationale dans le domaine des matériaux biosourcés. Les travaux s'inscriront dans le cadre d'un projet ANR et feront l'objet de collaborations très étroites avec Ie Laboratoire Rhéologie et Procédés voisin.

On en parle sur Twitter !