En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR4301-LAELEG-012 - Post-doctorant / doctorante (H/F). Développement de formulations de vaccins d'ARN messagers contre le cancer

Post-doctorant / doctorante (H/F). Développement de formulations de vaccins d'ARN messagers contre le cancer

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 1 décembre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UPR4301-LAELEG-012
Lieu de travail : ORLEANS
Date de publication : jeudi 10 novembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2 805 € et 3 963 € bruts mensuels selon l'expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le CNRS recherche un chercheur post-doctoral qui possède une très bonne connaissance de la nanomédecine avec une très bonne expérience dans le domaine de la formulation des acides nucléiques, plus particulièrement des ARN messagers. La ou le candidat.e travaillera sur un projet de vaccination contre le cancer des muqueuses. Le travail est mené au CNRS au sein du Centre de Biophysique Moléculaire (UPR 4301, Orléans) dans le département "Signalisation Cellulaire, cibles moléculaires et Thérapies innovantes" au sein de l'équipe "Thérapies innovantes et Nanomédecine" dirigés par la Pr Chantal Pichon

Activités

- Mise au point de formulations muco-adhésives et muco-pénétrantes (à base de vecteurs chimiques développés au laboratoire) d'ARNm en utilisant la microfluidique
- Caractérisation physico-chimique et morphologique des nanoparticules d'ARNm.
- Evaluation de l'efficacité de transfection des méthodes de transfection exploitées sur des monocouches cellulaires.
- Assurer une veille scientifique et technologique dans son domaine d'activité.
- Choisir, développer et adapter les protocoles pour réaliser les tâches et obtenir les livrables.
- Exploiter et présenter les résultats des analyses, en garantir la qualité.
- Rédiger des rapports et des notes scientifiques.
- Participer à la diffusion et à la valorisation des résultats sous forme de présentations orales et de publications.
- Participer aux travaux communs au sein du laboratoire.
- Respecter et faire respecter les consignes et les règles d'hygiène et sécurité pour le bon fonctionnement du laboratoire

Compétences

- Avoir des connaissances générales en formulations d'acides nucléiques (vectorisation, caractérisation physico-chimique), une expérience de travail avec les ARNm sera très appréciée.
- Avoir une expérience en culture cellulaire et réalisation des transfections in cellulo.
- Maîtrise des techniques de bases en biologie moléculaire et cellulaire.
- Une maîtrise de l'anglais est requise.
- Travailler de façon autonome et en interaction avec les autres membres du groupe et de l'équipe.
- Maîtriser les techniques de présentations orales et écrites.
- Rédiger des documents scientifiques et les publications.
- Connaitre les réglementations du domaine en hygiène et sécurité.

Contexte de travail

L'agent, recruté par le CNRS sera placé sous l'autorité hiérarchique de la Pr Chantal Pichon. Son équipe possède tous les équipements de pointe et matériels requis pour développer des formulations d'acides nucléiques. Ce projet est mené en collaboration avec le laboratoire du Pr Eric Tartour ( INSERM U970), pionnier dans le développement de vaccins muqueux utilisant la voie nasale d'immunisation et celui du Dr Ludger Johannes (CNRS UMR 1143 UMR3666), expert en trafic intracellulaire et spécialisé dans le développement de stratégies thérapeutiques innovantes contre le cancer sur financement Ligue Projet MucoRNAVax.

Contraintes et risques

L'agent sera amené à effectuer des déplacements dans le cadre des réunions ou expériences relatives au projet.

Informations complémentaires

Pour candidater, déposer un CV, une lettre de motivation en adéquation avec la thématique proposée sur portail emploi.cnrs.fr.

On en parle sur Twitter !