En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR3407-OGUSAL-007 - Offre de post-doc (H/F) MODÉLISATION EN CHAMPS DE PHASE DES FILMS NANO-ARCHITECTURÉS POUR L'ÉLECTRONIQUE FLEXIBLE INCASSABLE

Offre de post-doc (H/F) MODÉLISATION EN CHAMPS DE PHASE DES FILMS NANO-ARCHITECTURÉS POUR L'ÉLECTRONIQUE FLEXIBLE INCASSABLE

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 7 octobre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UPR3407-OGUSAL-007
Lieu de travail : VILLETANEUSE
Date de publication : vendredi 26 août 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 2 793,48 à 3 210,91 € bruts
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Description du projet : Le projet "NanoFilm", impliquant le LSPM (PI : Pr Damien Faurie), l'ESI Leoben (Autriche, PI : Dr Megan Cordill), vise à optimiser les systèmes nanométriques déposés sur des substrats polymères.
(Autriche, PI : Dr Megan Cordill), vise à optimiser les systèmes nanométriques déposés sur des substrats à base de polymères [lexibles]. Les principales applications concernent le domaine de l'électronique flexible pour lequel il est important de retarder ou de prévenir l'initiation de fissures. L'enjeu principal est de comprendre l'interaction entre les grandes déformations (dans les applications visées) et les propriétés structurelles fonctionnelles, et leurs instabilités (fissures fragiles et flambage élastique). Cette investigation est fonctionnelle pour optimiser les mécanismes d'adhésion entre nano[ilms et nanostructures sur des substrats polymères, dans le but de prédire ou de limiter la fissuration transversale et la décohésion interfaciale dans l'électronique flexible.

Activités

Au cours de ce postdoc, une approche variationnelle (champ de phase) sera utilisée pour modéliser, analyser et simuler les phénomènes de fissuration multiple et le flambage localisé qui s'ensuit, généralement rapportés dans les couches minces sur des substrats étirables. Nous étudierons le problème de l'évolution de telles structures, en nous concentrant sur les modèles de fissures et les flambages émergents, leurs propriétés morphologiques ainsi que les distributions de contraintes et de déformations associées dans la structure et le substrat. De plus, nous étudierons l'effet de la structuration latérale et de la saturation des fissures comme une vérification expérimentale quantitative fonctionnelle.

Compétences

Les candidats doivent être titulaires d'un doctorat en mécanique et posséder des connaissances/compétences générales en mécanique des continuums, en mathématiques appliquées, en modélisation numérique de la fracture ou du flambage et en outils modernes de développement collaboratif. Veuillez fournir un CV complet, une lettre de recommandation par laboratoire (d'un doctorant ou d'un post-doc précédent) et une liste de toutes les publications et communications importantes.

Contexte de travail

Contexte : Le travail numérique sera réalisé au laboratoire LSPM qui a un fort intérêt pour le développement de méthodes analytiques et numériques pour décrire les propriétés mécaniques des matériaux soumis à de grandes déformations (fracture, flambage). Les moyens de calcul de l'Université Sorbonne Paris Nord et du CNRS seront exploités pour des essais en lots et des campagnes paramétriques systématiques.

Contraintes et risques

pas de risques.

On en parle sur Twitter !