En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR3251-FRAYVO-002 - Chercheur en traitement automatique des langues et traduction automatique (H/F)

Chercheur en traitement automatique des langues et traduction automatique (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR3251-FRAYVO-002
Lieu de travail : ORSAY
Date de publication : dimanche 1 décembre 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Salaire brut 2700€ - 3800€ en fonction de l'expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Dans le cadre des activités du LIMSI dans le domaine de la traduction automatique neuronale, la personne recrutée s'intéressera particulièrement à l'amélioration des systèmes de traduction neuronaux pour des textes rédigés dans une langue technique ou bien dans un domaine particulier.

Deux directions d'étude seront particulièrement privilégiées:
- la situation où l'on dispose de ressources spécifiques pour le domaine d'intérêt (par un exemple un lexique bilingue ou une terminologie); dans ce contexte il s'agit d'assurer que ces ressources sont correctement exploitées par le système de traduction;
- la situation où l'on doit traduire des documents dans leur intégralité, ce qui impose de prendre en compte le contexte global du discours et les dépendances entre les différentes parties du document.

Dans tous les cas, on s'intéressera également aux garanties et aux explications que le système pourra fournir aux traducteurs professionnels qui en seront les principaux utilisateurs. Cette mission sera conduite dans le cadre d'un partenariat avec un industriel.

Activités

Les principales activités de la personne recrutée seront:
- le développement de modèles et méthodes pour la traduction automatique neuronale;
- la constitution de ressources pour la traduction automatique en domaine de spécialité;
- le développement de protocoles expérimentaux et de méthodes d'évaluation en traduction automatique;
- la rédaction de rapports techniques et d'articles de recherche;
- la participation à des ateliers ou conférences pour présenter ces travaux.

Compétences

Doctorat en sciences du langage ou en informatique, avec une expertise en traitement automatique des langues ou en apprentissage artificiel (méthodes neuronales).

Bonne connaissance des techniques de programmation pour l'apprentissage automatique et le traitement des langues et des principaux outils et framework (Python, SciPy, TensorFlow, Pytorch, etc). Suivant le profil de la personne recrutée, des formations complémentaires pourront être dispensées.

Disposition au travail en équipe.

Excellente maitrise de l'anglais écrit (scientifique) et oral.

Contexte de travail

Le LIMSI est un laboratoire fortement pluridisciplinaire renommé en particulier pour ses travaux sur tout le spectre des thématiques de la communication humain-machine (voir http://www.limsi.fr).

Le département "Sciences et Technologies des Langues", riche d'une trentaine de chercheurs et enseignant-chercheurs permanents, conduit des recherches sur tous les aspects du traitement automatique des langues (groupe ILES) et de la parole (groupe TLP). Ces recherches s'inscrivent dans le cadre de collaborations académiques nationales et internationales, ou dans le cadre de collaborations industrielles. Le LIMSI dispose pour conduire ces recherches de nombreuses ressources (logiciels, corpus, grappes de calcul, etc).

On en parle sur Twitter !