En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR3228-ALEGAS-034 - Post-doc : Étude de l'effet Magneto-Chiral sur des Aimants Moléculaires Chiraux (H/F)

Post-doc : Étude de l'effet Magneto-Chiral sur des Aimants Moléculaires Chiraux (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 9 février 2023

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UPR3228-ALEGAS-034
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : jeudi 19 janvier 2023
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 avril 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2805 € et 3963 € bruts mensuels selon expérience, avant déduction de l'impôt à la source
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le candidat ou la candidate explorera le dichroïsme magnéto-chiral (MChD), c'est-à-dire l'absorption différentielle de la lumière de systèmes chiraux plongés dans un champ magnétique et irradiés par de la lumière non polarisée, à l'aide d'un dispositif expérimental unique. L'objectif est d'identifier les paramètres qui régissent cet effet en comparant le MChD avec les propriétés dichroïques circulaires naturelle et magnétique (NCD et MCD) dans des systèmes moléculaires spécifiquement conçus et de démontrer son intérêt pour la lecture de l'aimantation dans les systèmes moléculaires chiraux et magnétiques.

Activités

Le candidat ou la candidate effectuera des mesures de dichroïsme magnéto-chiral en fonction de la température et du champ magnétique sur des systèmes chiraux de différentes morphologies (monocristaux, pastilles, dépôts sur surface) et il.elle développera la détection par émission de lumière dans le domaine UV-Vis-NIR pour le spectromètre de dichroïsme magnéto-chiral construit au LNCMI. En parallèle, il sera chargé ou elle sera chargée de développer les mesures de dichroïsmes circulaires naturel et magnétique (NCD et MCD) sur les mêmes échantillons en utilisant un cryostat récemment acquis. Une activité de synthèse vers des systèmes moléculaires magnétiques chiraux peut être réalisée en tant qu'activité secondaire.

Compétences

- Un doctorat en physico-chimie, en physique de la matière condensée, en science des matériaux ou en chimie.
- Le candidat ou la candidate doit avoir une forte expérience dans la réalisation de mesures physiques/optiques (magnétique/absorption/luminescence/dichroïsme) et une solide formation scientifique.
- Des compétences en diffraction des rayons X sur monocristaux (résolution, indexation) seraient très appréciées, ainsi qu'une expérience de l'instrumentation scientifique cryogénique.
- Un bon niveau d'anglais est indispensable pour participer activement à l'activité de l'équipe et à la diffusion des résultats scientifiques.

Contexte de travail

Le Laboratoire National des Champs Magnétiques Intenses est une très grande infrastructure de recherche (TGIR) du CNRS permettant aux chercheurs de réaliser des expériences dans des champs magnétiques parmi les plus intenses au monde. Des champs continus jusqu'à 36 T sont disponibles sur le site de Grenoble. En outre, des installations expérimentales uniques, développées en interne, sont disponibles pour des mesures physiques avancées sous champ magnétique, comme le spectromètre à dichroïsme magnéto-chiral qui sera utilisé par le candidat.
Le candidat ou la candidate travaillera dans le groupe de recherche "magnétisme moléculaire" en étroite collaboration avec le professeur Cyrille Train, le Dr Matteo Atzori et le Dr Geert Rikken (LNCMI-Toulouse), et collaborera avec des équipes de recherche nationales et internationales dans le cadre de collaborations déjà existantes.

Contraintes et risques

Les personnes portant un stimulateur cardiaque ou des implants médicaux et présentant des contre-indications aux champs magnétiques ne sont pas autorisées à travailler à ce poste en raison des risques pour la santé liée à la présence de champs magnétiques puissants.

Informations complémentaires

Poste à pourvoir à compter du 1er avril 2023, renouvelable.

On en parle sur Twitter !