En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR3212-STEGAS-003 - Ingénieur-e de recherche en neurobiologie cellulaire (H/F)

Ingénieur-e de recherche en neurobiologie cellulaire (H/F)


Date Limite Candidature : lundi 8 novembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR3212-STEGAS-003
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : lundi 27 septembre 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 10 janvier 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2 461 et 2 835 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le/la candidat/e au poste d'ingénieur(e) de recherche travaillera sur les mécanismes moléculaires et cellulaires du transport de la leptine par les tanycytes de l'éminence médiane de l'hypothalamus. Le/la candidat/e participera plus particulièrement à développer une nouvelle méthode de cultures de tanycytes sur puces microfluidique et à imager le transport de la leptine dans ces cellules.

Activités

tâches principales:
- culture de tanycytes primaires à partir de prélèvement d'éminence médiane de rat et de souris
-développement d'une technique de culture polarisée des tanycytes en puces microfluidique

Tâches secondaires

- Etude du trafic de la leptine dans les tanycytes polarisés
- Etude de la plasticité morphologique des tanycytes en présence de leptine

Compétences

- Doctorat de biologie cellulaire
- Excellente connaissance de la Biologie moléculaire et Cellulaire avec une expérience en neurobiologie cellulaire.
- Expérience dans l'utilisation et le développement des puces microfluidiques.
- Expérience en culture cellulaire primaire du cerveau.
- Expérience en imagerie cellulaire (microscopies à fluorescence et confoncale au minimum).
Le/la candidat/e devra également:
-Etre capable d'une veille scientifique précice.
-Rédiger et mettre au point des protocoles.
-Consigner et diffuser des résultats.
-avoir une très bonne maîtrise de l'anglais à l'oral et à l'écrit.
-Savoir communiquer avec des interlocuteurs internes et externes.

Contexte de travail

Le/la candidat(e) travaillera au sein de l'équipe « trafic membranaire intracellulaire dans les systèmes nerveux et neuroendocrines » localisée à l'Institut des Neurosciences Cellulaires et Intégratives (INCI - UPR CNRS 3212). L'équipe est actuellement composée de 4 chercheurs-ses INSERM, 1 chercheurs CNRS, 1 MCU Unistra, 3 personnels ITA, 4 doctorants et 2 post-doctorants.
Il/elle bénéficiera d'une large palette de techniques disponibles à l'INCI (analyse moléculaire et cellulaire, microscopies TIRF et confocale, videomicroscopie, microscopie électronique).

Contraintes et risques

- Pas de contraintes particulières
- risques liés à l'utilisation de rongeurs

On en parle sur Twitter !