En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR3079-MAROVI-008 - Ingénieur de recherche en Couplage d'adsorption et photocatalyse des matériaux nanoporeux carbonés : traitement des eaux et régénération des catalyseurs et adsorbants (H/F)

Ingénieur de recherche en Couplage d'adsorption et photocatalyse des matériaux nanoporeux carbonés : traitement des eaux et régénération des catalyseurs et adsorbants (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 11 mars 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR3079-MAROVI-008
Lieu de travail : ORLEANS
Date de publication : lundi 8 février 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 15 avril 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2437 et 2979 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Ingénieur
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Au CNRS - Laboratoire "Conditions Extrêmes et Matériaux : Haute température et irradiation d'Orléans - CEMHTI (UPR 3079), l'équipe POR2E "Nanoporeux pour l'énergie et l'environnement" recrute un(e) ingénieur(e) dans le domaine des procèdes avancés de traitement des eaux a basse du couplage de matériaux nanoporeux carbonés comme adsorbants et la photocatalyse.
L' (la) ingénieur(e) travaillera dans le cadre un projet européen H2020- Innovation Action (Project Ô) ayant pour objet l'exploration des procédés avancés d'oxydation pour le traitement de l'eau d'origine industrielle ou domestique. L'objectif du projet se focalise sur la faisabilité du couplage adsorption/photocatalyse avec des matériaux carbonés pour le traitement des eaux polluées, et la régénération des catalyseurs et adsorbants. Ceci dans le but de permettre leur utilisation ainsi qu'améliorer la qualité des eaux traitées.

Activités

Les activités de l'Ingénieur(e) dans le projet seront :
- Développement et construction d'un dispositif qui permet le couplage adsorption/photocatalyse sous conditions différentes d'opération (illumination, type de catalyseur, dosage, origine des eaux à traiter).
- Développement et validation d'un protocole expérimental pour évaluer l'efficacité du couplage adsorption/photocatalyse.
- Mener les expériences de traitement des eaux à base de procédés avancés d'oxydation et de régénération des adsorbants et catalyseurs.
- Caractérisation physicochimique des adsorbants/catalyseurs avant et après le traitement avancé d'oxydation.
- Travail en collaboration avec les membres de l'équipe, des partenaires du projet européen et des collaborateurs ; échange et partage de connaissances.
- Traiter et interpréter les données
- Participer à la présentation et à la valorisation des résultats obtenus
- Rédiger des rapports, des documents techniques et des publications scientifiques.

Compétences

Il est attendu pour le candidat d'avoir :
- Compétences dans la conception, le développement et construction de dispositifs expérimentaux.
- Connaissances générales sur les matériaux poreux et leurs techniques de caractérisation
- Connaissances souhaitées dans le domaine d'adsorption et la photocatalyse.
- Capacité à travailler en équipe sur des projets pluridisciplinaires avec des partenaires internationaux
- Capacité organisationnelle et autonomie
- Utiliser les outils informatiques nécessaires au pilotage des appareils et aux traitements des données
- Prendre en compte la validité et les limites de la méthode de caractérisation utilisée
- Élaborer un cahier des charges technique, des rapports ou des documents techniques
- Capacité à apprendre et à développer ses compétences
- Planification et mise en œuvre de travaux de recherche dans des délais définis
- Valorisation des résultats de la recherche par des présentations orales et écrites
- Respecter les règles d'hygiène et sécurité liées au domaine
- Maitrise de l'anglais lu, écrit et parlé

Contexte de travail

Le CEMHTI est une unité propre de recherche du CNRS répartie sur deux sites proches (Haute température et Cyclotron) et regroupant environ 110 personnes.
Le laboratoire développe des expertises et des outils originaux sur le plan national et international pour étudier notamment in situ les propriétés physico-chimiques des matériaux en conditions extrêmes.
Le/La ingénieur(e) sera basé(e) sur le site haute température du laboratoire et intégrera l'équipe "Nanoporeux pour l'énergie et l'environnement" et sera rattaché(e) au responsable de l'équipe.

Le (la) ingénieur(e) travaillera dans le cadre du projet européen H2020- Innovation Action (Project Ô) ayant pour objet l'exploration des procédés avancés d'oxydation pour le traitement de l'eau d'origine industrielle ou domestique.

Contraintes et risques

La date de prise de fonctions est susceptible d'etre modifiée eu égard la situation sanitaire actuelle en France liée à l'épidémie de Covid-19

date limite de soumission des candidature fixée au 1er mars 2021

On en parle sur Twitter !