En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR3079-MARBAR1-006 - Chercheur (H/F) / post-doctorant(e) en sciences des matériaux

Chercheur (H/F) / post-doctorant(e) en sciences des matériaux

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : lundi 28 novembre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UPR3079-MARBAR1-006
Lieu de travail : ORLEANS
Date de publication : lundi 7 novembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 2 janvier 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Rémunération comprise entre 2805 € et 3963 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Au CNRS, le laboratoire "Conditions Extrêmes et Matériaux : Haute température et irradiation d'Orléans - CEMHTI (UPR 3079), l'équipe DEFIR « Défauts, Impuretés, Radiotraceurs : Propriétés, Matériaux, Imagerie » recrute un(e) post-doctorant(e) dans le domaine du comportement des matériaux en conditions extrêmes

Le(la) chercheur(se) travaillera dans le cadre du consortium européen EURAD dédié à la recherche sur la gestion des déchets nucléaires. L'objectif de ce travail est de caractériser de comprendre l'effet du dopage lanthanides des oxydes d'uranium sur la présence des défauts et le comportement de l'hélium dans ces matrice. Pour cela il faudra caractériser les échantillons d'oxydes d'uranium dopés lanthanides en utilisant différentes techniques (spectroscopie d'annihilation de positons, Raman, MEB-EDX en particulier) et comprendre le lien entre les résultats et le relâchement de l'hélium.
Il/Elle mettra en œuvre et développera l'approche expérimentale, collaborera avec les partenaires du projet, participera aux réunions et discussions scientifiques dans lesquelles il/elle apportera son expertise, en synergie avec l'équipe impliquée dans le projet.

Activités

Les activités du/de la chercheur(se) dans le projet seront :
• Etablir un plan d'expériences
• Caractériser les matériaux par spectroscopie d'annihilation de positons, DRX, RAMAN, MEB-EDX, EPMA ...
• Traiter les données expérimentales, interpréter les résultats en relation avec les objectifs de recherche
• Proposer des solutions analytiques en rapport avec le projet de recherche
• Rédiger des rapports, des publications scientifiques.
• Diffuser et valoriser ses résultats sous forme de communications dans des congrès et au sein du consortium
• Collaborer avec les membres de l'équipe du laboratoire et avec d'autres laboratoires
• Se former aux risques liés à l'utilisation des équipements
• Assurer une veille scientifique

Compétences

Le/La candidat(e) devra être titulaire d'un doctorat en physico-chimie des matériaux. Le poste nécessite
-de solides connaissances en matériaux (céramiques, propriétés des défauts, structure), interaction particule, rayonnement/matière, en outils mathématiques pour l'analyse de données,
-de bonnes aptitudes à réaliser des expériences et de communication orale et écrite (anglais nécessaire et français souhaité) pour présenter aux congrès et rédiger des rapports, articles dans des revues scientifiques.
Nous recherchons un(e) chercheur(e) autonome qui saura s'impliquer dans son projet, curieux(se), motivé(e) et qui saura travailler en équipe, à l'interface de différentes expertises et saura partager ces résultats et ces idées.

Contexte de travail

Le CEMHTI est une unité propre de recherche du CNRS répartie sur deux sites (Haute température et Cyclotron) regroupant une centaine de personnes. Le laboratoire développe des expertises et des outils originaux sur le plan national et international pour étudier notamment les propriétés physico-chimiques des matériaux en conditions extrêmes.
Le/La chercheur(se) intégrera l'équipe « Défauts Impuretés, Radiotraceurs : Propriétés, Matériaux, Imagerie (DEFIR)» basée sur le site cyclotron et travaillera en forte interaction avec Aurélien Canizarès de l'équipe OR2T (Optique, Rayonnement Thermique et Transport). Les outils de caractérisation Raman, Positons et NRA sont disponibles au CEMHTI. Pour compléter les caractérisations il/elle utilisera les outils de la plateforme MACLE (EDX, EPMA).

Contraintes et risques

Travail sous rayonnement ionisants : Une formation sur la radioprotection sera dispensée en interne.

Informations complémentaires

Les candidatures devront être déposées sur l'application Emploi CNRS à l'adresse suivante. Elles devront inclure
-un CV détaillé incluant la production scientifique;
-au moins deux références (personnes susceptibles d'être contactées) ;
-une lettre de motivation adaptée au sujet d'une page ;
-un résumé de la thèse;
-les rapports relatifs au manuscrit et le rapport de soutenance.

On en parle sur Twitter !