En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR3021-ISAZOL-052 - Chercheur en combustion, Caractérisation de la combustion de l'hydrogène à basse température (H/F)

Chercheur en combustion, Caractérisation de la combustion de l'hydrogène à basse température (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : vendredi 9 décembre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UPR3021-ISAZOL-052
Lieu de travail : ORLEANS
Date de publication : vendredi 18 novembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 2 janvier 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : salaire brut mensuel entre 2805€ et 3964€ selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Au CNRS, au laboratoire ICARE UPR3021, situé sur le campus CNRS d'Orléans, le candidat aura pour mission de mener des travaux numériques et expérimentaux portant sur la combustion de l'hydrogène à basse température. Notamment, il s'agit d'investiguer l'impact des basses températures sur le domaine d'inflammabilité et sur les propriétés fondamentales des flammes de prémélange.

Activités

Le projet comporte deux volets :
- la détermination du domaine d'inflammabilité de l'hydrogène à basse température ; et
- la détermination des propriétés fondamentales des flammes de prémélange H2/air à basse température.
Le candidat devra conduire les expériences de combustion dans les installations de l'équipe « Onde de Choc » du laboratoire ICARE et utiliser des codes de calculs des paramètres de combustion (COSILAB, CANTERA, CHEMKIN). Il aura en charge l'adaptation des installations aux basses températures

Compétences

Le candidat devra avoir :
- Un doctorat en Combustion ou Energétique ou Chimie-Physique des systèmes réactifs.
- Des connaissances solides en combustion, et/ou en énergétique, et/ou en cinétique chimique de combustion, et/ou en mécanique des fluides réactives
- Des connaissances solides dans la modélisation cinétique chimique
- Des compétences en outils numériques scientifiques souhaitées : Matlab, Python, Labview
- Des compétences en outils numériques de la combustion souhaitées : Chemkin, Cantera, Cosilab
- Des compétences linguistiques : anglais courant (équipe "Ondes de Choc" est internationale)
- Aptitude à travailler en équipe sur des projets multidisciplinaires.
- Capacité rédactionnelle : Rapports de synthèse, publications dans des revues internationales et dans des congrès internationaux

Contexte de travail

Le travail de recherche est mené dans le cadre d'un projet international CONCERT en collaboration avec différents partenaires JAPAN (Forschungszentrum Jülich GmbH, Kwansei Gakuin University, IRSN, CNRS-ICARE). Les travaux de recherche seront menés au laboratoire ICARE, unité propre du CNRS à Orléans, dans l'équipe "Onde de Choc".
Des installations expérimentales dédiées à l'étude de la propagation des flammes. Elles sont couplées à de nombreux diagnostics : capteurs de pression rapides, micro-chromatographe en phase gazeuse, système d'imagerie rapide, système de vélocimétrie par image de particules rapide. Il s'agira d'adapter les installations aux basses températures.

Contraintes et risques

- Déplacement de courtes durées en France et à l'étranger (Allemagne, Japon) pour les réunions d'avancement.
- Déplacement à l'étranger pour présentation des travaux dans des congrès internationaux

On en parle sur Twitter !