En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR3021-ISAZOL-047 - Ingénieur en instrumentation (H/F)

Ingénieur en instrumentation (H/F)


Date Limite Candidature : vendredi 20 mai 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UPR3021-ISAZOL-047
Lieu de travail : ORLEANS
Date de publication : jeudi 14 avril 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 6 mois
Date d'embauche prévue : 1 juin 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2226.89€ et 2462.62€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Ingénieur
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Au laboratoire ICARE, situé sur le campus du CNRS à Orléans, le/la candidat(e)aura pour mission le développement d'un ensemble instrumental pour la mesure de réactivité de NO3 atmosphérique.

Activités

Le/la candidat(e) devra prendre en charge le développement du nouveau réacteur à écoulement. Le/la candidat(e) se formera sur l'utilisation du nouvel instrument de CRDS et participera à sa mise en œuvre lors de différentes campagnes de mesures, en laboratoire ou sur le terrain. Le/la candidat(e) participera à la mise au point et la qualification du dispositif expérimental, procédera aux essais et aux étalonnages et rédigera les procédures d'utilisations.

Compétences

le/la candidat(e) devra avoir des compétences en :
- instrumentation
- Spectroscopie
- Métrologie optique
- avoir des connaissances en chimie physique seront appréciées
- Maitriser la langue anglaise est obligatoire
de profil expérimentateur, le/la candidat(e) devra démontrer sa capacité à gérer des systèmes complexes.

Contexte de travail

Le laboratoire ICARE, situé sur le campus CNRS d'Orléans, compte environ 100 personnes. les activités de recherche concernent la "Combustion et Systèmes Réactifs", "Atmosphère et Environnement" et la "Propulsion Spatiale". Le/la candidat(e) intègrera l'équipe Réactivité Atmosphérique sous la responsabilité commune de Mme Véronique Daële et M. Mahmoud Idir.
NO3 est un oxydant majeur de l'atmosphère nocturne. Il joue un rôle significatif dans la capacité oxydante de l'atmosphère, dans la formation de polluants secondaires atmosphériques et de gaz à effet de serre. Par conséquent, les processus physico-chimiques impliquant NO3 doivent être bien documentés afin de mieux appréhender l'impact de la capacité oxydante de l'atmosphère sur la santé publique et sur l'évolution du climat.
Les données permettant de quantifier la réactivité de NO3 avec les Composés Organiques Volatils (COV) demeurent insuffisantes, de même que l'identification de la nature et l'importance des sources et des puits de NO3 ne sont pas encore clairement définies en raison du manque de mesures locales de cette espèce radicalaire.
C'est pourquoi, un nouvel instrument, NOORDIN (Nitrate Oxyde Orleans Ring Down INstrument), permettant le dosage de NO3 et N2O5 par la technique CRDS (Cavity Ring Down Spectroscopy) a été récemment développé à l'ICARE. Afin de mieux cerner les voies réactionnelles entre NO3 et les COV durant la chimie atmosphérique nocturne, il est prévu de développer un nouveau réacteur (tubulaire) à écoulement pour mesurer la réactivité ambiante de ce radical, et sur lequel pourra s'adapter l'instrument CRDS. D'autres techniques analytiques telles la GC-MS et PTR-MS seront également mises en œuvre pour ces études.

Contraintes et risques

Les candidatures sont ouvertes aux candidats ayant un diplôme d'ingénieur ou un doctorat.

On en parle sur Twitter !