En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR2940-FLOPOI-060 - CDD chercheur pour la réalisation des simulations quantiques résolues en temps pour des dispositifs de nanoélectronique quantique (H/F)

CDD chercheur pour la réalisation des simulations quantiques résolues en temps pour des dispositifs de nanoélectronique quantique (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 28 octobre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR2940-FLOPOI-060
Lieu de travail : GRENOBLE
Date de publication : jeudi 7 octobre 2021
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : 3783 € à 3953 € selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 5 à 10 années

Missions

Les sujets d'étude sont les dispositifs nanoélectroniques fonctionnant à l'échelle de temps des picosecondes. Dans ce contexte, des impulsions électriques ultra-courtes contenant quelques électrons se propageant dans des conducteurs quantiques quasi unidimensionnels ont été étudiées en utilisant des mesures de temps de vol. Elles montrent une dépendance complexe de la vitesse de propagation de l'impulsion en fonction du potentiel électrostatique ainsi que de la géométrie de l'interféromètre, qui n'est pas prise en compte par les théories habituelles. Le but de ce projet est d'acquérir une compréhension microscopique du mécanisme en utilisant des outils de simulation de pointe et de continuer à développer ces outils pour permettre la simulation prédictive de la propagation des impulsions avant l'expérience.

Activités

- modéliser le système électronique par une approche de liaisons fortes
- étendre les outils existants pour inclure les interactions de manière auto-cohérente
- réaliser des simulations numériques en liaison étroite avec les expériences
- Développer une approche complémentaire simplifiée, par exemple en utilisant l'équation de Boltzmann.

Compétences

Le futur candidat devra avoir une solide connaissance des dispositifs nanoélectroniques et semi-conducteurs et être familiarisé avec la théorie des systèmes quantiques à plusieurs corps en interaction et dépendants du temps. Une connaissance des modèles de liaison fortes et de la théorie cinétique de Boltzmann serait un avantage. En plus de ses compétences analytiques, le candidat devra avoir de l'expérience dans le développement d'algorithmes numériques et la programmation parallèle et contribuer aux outils de simulation existants (comme Kwant/Tkwant) utilisés dans le groupe. Le langage de programmation de choix sera Python.

Contexte de travail

L'Institut NEEL est l'un des plus grands instituts de recherche nationaux français pour la recherche fondamentale en physique de la matière condensée enrichi d'activités interdisciplinaires aux interfaces avec la chimie, l'ingénierie et la biologie. Il est situé au cœur d'un environnement scientifique, industriel et culturel unique. Il fait partie de l'un des plus grands environnements de haute technologie d'Europe en micro et nanoélectronique, juste à côté des Alpes françaises.

On en parle sur Twitter !