En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR2940-FLOPOI-042 - Post-doctorat: stresstronique avec des hétérostructures de van der Waals sous conditions extrêmes (H/F)

Post-doctorat: stresstronique avec des hétérostructures de van der Waals sous conditions extrêmes (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 5 novembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR2940-FLOPOI-042
Lieu de travail : GRENOBLE,GRENOBLE
Date de publication : jeudi 15 octobre 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 décembre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Salaire brut entre 2648 € et 3768 € selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Ce projet s'intéresse à la stresstronique d'empilements de matériaux 2D via l'application de forces mécaniques perpendiculaires au plan de façon à moduler leurs propriétés physiques. Nos objectifs: 1. développer de nouveaux matériaux 2D en forçant de nouvelles liaisons entre couches sous haute pression ; 2. moduler les propriétés physiques des systèmes 2D (électroniques dont la supraconductivité, optiques, plasmoniques) en jouant sur l'interaction entre couches d'empilements de deux à n- couches. Ce projet s'intéressera aux systèmes homogènes (incluant les Moirés) et hybrides de matériaux 2D. Les forces mécaniques seront générées par des pressions atteignant la gamme du GPa.

Activités

Dans ce cadre, le/la stagiaire postdoctoral/e réalisera des membranes suspendues de graphène et autres matériaux 2D et mesurera leurs propriétés sous conditions extrêmes de pression et de température par des techniques de transport électronique ou de spectroscopie Raman. Suspendre ces matériaux est un challenge technologique mais s'impose pour s'affranchir de l'influence invasive du substrat. Les équipes de recherche impliquées sont complémentaires en compétences de (i) nanofabrication de plateformes de géométries complexes pour la stresstronique; (ii) de mesures de transport électronique sous pression et (iii) d'imagerie Raman pour déterminer les propriétés de ces nouveaux matériaux.

Compétences

Le/la candidat/e doit être titulaire d'un doctorat et posséder des compétences bien assises de physique de la matière condensée. Ce travail essentiellement expérimental inclut également la fabrication des échantillons . Une bonne expérience en techniques de nano-fabrication, notamment d'empilements de matériaux 2D est requise. De plus, des compétences expérimentales en spectroscopie Raman et/ou mesures de transport électronique sont nécessaires. Des acquis de mesures hautes pression/basse température seront un atout.

Contexte de travail

L'Institut Néel est l'un des plus grands laboratoires français de physique de la matière condensée. Ce laboratoire de 450 personnes est renommé internationalement. Le/la stagiaire postdoctoral/e pourra accéder à la salle blanche de l'Institut, laquelle possède tout l'équipement nécessaire à la fabrication des échantillons. Les équipes d'accueil ont développé les outils expérimentaux pour réaliser les mesures optiques et électriques sous haute pression mis en oeuvre dans ce projet.

On en parle sur Twitter !