En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR2940-CHRMAR1-001 - Ingénieur en instrumentation pour la cryogénie (H/F)

Ingénieur en instrumentation pour la cryogénie (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : dimanche 1 novembre 2020

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR2940-CHRMAR1-001
Lieu de travail : GRENOBLE,GRENOBLE
Date de publication : jeudi 1 octobre 2020
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2437,62 € et 2616,16 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Au sein du pôle « Cryogénie» du laboratoire Institut NEEL et en collaboration avec les équipes TPS (Thermodynamique des Petits Systèmes) et UBT (Ultra-Basses Températures), l'ingénieur(e) concevra et réalisera des thermomètres à base de nitrure de niobium (NbN). Les thermomètres NbN sont déposés par sputtering magnetron sur substrat de silicium. C'est une thermométrie résistive qui utilise la variation de la résistance des films minces en température (transition de Mott-Anderson). Le candidat ou la candidate développera les procédés de microfabrication adaptés à la mise au point de nouveaux thermomètres génériques, à la sensibilité unique, couvrant les basses températures jusqu'à l'ambiante (pour l'instant 30mK-300K). Un développement spécifique se fera pour étendre leur plage de fonctionnement en dessous de 20 mK. Le candidat aura aussi une participation active dans la calibration de ces thermomètres sur la plateforme de thermométrie du pôle Cryogénie.
L'objectif est de mettre au point des thermomètres performants dans le but de préparer les phases de commercialisation qui seront réalisées au sein de l'entreprise Cryoconcept (filiale de la société Air Liquide Advanced Technologies). Un prolongement de contrat d'un an (ou plus) chez Cryoconcept est envisagé.

Activités

- Concevoir et réaliser des thermomètres cryogéniques innovants à vocation industrielle
- Effectuer des modèles thermiques simples associés à ces thermomètres NbN sur Si
- Participer au bon fonctionnement des appareillages des plateformes concernées (cryostat de calibration, dépôt par sputtering magnetron)
- Former les utilisateurs permanents et non-permanents de la plateforme et les sensibiliser aux consignes de sécurité
- Mettre en place l'industrialisation et la valorisation des dispositifs avec Cryoconcept

Compétences

- Compétences en technologies de micro-fabrication
- Connaissance des règles de fonctionnement d'une salle blanche
- Notions de cryogénie aux très basses températures
- Sensibilité aux problématiques de valorisations industrielles
- communiquer en Anglais (niveau 2)
- La connaissance et maitrise d'un logiciel de modélisation thermique type COMSOL sera appréciée

Contexte de travail

Cette embauche en CDD d'un an, avec possibilité de prolongation par un CDI chez Cryoconcept, se place dans le cadre du projet de plateforme Cryogénique européenne EMP financée par le FP8 de 2019 à 2024.

L'Institut NÉEL est l'un des plus grands instituts de recherche français pour la recherche fondamentale en matière condensée. Il emploie 450 personnes dont 175 chercheurs. Nous sommes situés au centre d'un environnement unique, scientifique, industriel et culturel, au cœur des Alpes françaises.

Contraintes et risques

L'ingénieur sera amené à manipuler des fluides cryogéniques.

Informations complémentaires

La date d'embauche prévue est fixée au 1er janvier 2021, mais le poste pourra être pourvu à une autre date en fonction du candidat retenu.

Le candidat doit être titulaire d'un diplôme de docteur ou d'ingénieur de niveau I figurant sur la liste des établissements assimilés (cf. arrêté du 24/02/2011 fixant la liste des écoles habilitées à délivrer un titre d'ingénieur).

On en parle sur Twitter !