En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR2357-HUBSCH-001 - Post-doctorant en génétique et biochimie végétale (H/F)

Post-doctorant en génétique et biochimie végétale (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UPR2357-HUBSCH-001
Lieu de travail : STRASBOURG
Date de publication : lundi 5 novembre 2018
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 15 décembre 2018
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Salaire entre 2200-2900€ mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Dans le cadre d'un projet impliquant un partenaire privé, le/la post-doctorant(e) prendra en charge l'analyse génétique, génomique et biochimique de lignées végétales montrant des phénotypes de croissance accrue dans le contexte de l'homéostasie et de la signalisation des terpénoïdes (isoprénoïdes). Le/la post-doctorant(e) intéressé(e) par l'identification des mécanismes liant croissance et rendement au métabolisme isoprénique apportera son expertise en génomique végétale à l'équipe 'Plant Isoprenoid Biology'.

Activités

Le/la post-doctorant(e) travaillera dans une équipe de 8 personnes, plus particulièrement avec deux chercheurs permanents (biologiste, biochimiste) et un assistant ingénieur (biologiste moléculaire). Il/elle conduira les expérimentations suivantes :
- caractérisation génétique et génomique de mutants d'orge (Hordeum vulgare « forward genetics »)
- cartographie de mutations (« mapping-by-sequencing »)
- exploitation de données en cours d'acquisition
- identification fonctionnelle d'allèles impliqués dans les phénotypes sélectionnées
- caractérisation de mutants du métabolisme d'isoprénoïdes chez Arabidopsis thaliana (« forwards genetics »)
- édition génomique
- mise en forme, publication et présentation de résultats du projet

Compétences

Le/la post-doctorant(e), végétaliste, aura une expertise solide en :
- génomique, bioinformatique (NGS, bulk segregant analysis, capture d'exome, etc ..)
- biologie moléculaire végétale (l'essentiel des méthodes standards)
et dans quelques uns des domaines suivants :
- sélection améliorante des espèces cultivées
- biologie de la feuille
- biochimie analytique
- métabolomique
Le travail de recherche proposé implique une bonne autonomie et la capacité d'interagir avec les partenaires du projet particulièrement les plateformes technologiques et de développement méthodologiques (cultures végétales, génomique, imagerie cellulaire, spectrométrie de masse, en particulier). Ce travail implique aussi de bonnes capacités de rédaction et de synthèse critique.

Contexte de travail

Le/la post-doctorant(e) travaillera sous la direction de Hubert Schaller (équipe 'Plant Isoprenoid Biology') à l'Institut de biologie moléculaires des plantes (CNRS), placé sous la direction de Laurence Drouard, et situé au coeur du campus Esplanade de l'Université de Strasbourg (Unistra).

Contraintes et risques

Pas de risque spécifique.

On en parle sur Twitter !