En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UPR2301-MARGOL-003 - Ingénieur d'études H/F en biologie cellulaire

Ingénieur d'études H/F en biologie cellulaire


Date Limite Candidature : vendredi 10 février 2023

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UPR2301-MARGOL-003
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : GIF SUR YVETTE
Date de publication : vendredi 20 janvier 2023
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 13 mois
Date d'embauche prévue : 1 mai 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2 280€ et 2 851€ euros bruts mensuels selon diplôme et expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

L'ingénieur d'étude interviendra dans le cadre d'un projet collaboratif financé par l'Agence Nationale de la Recherche (ANR). Par des approches de biologie cellulaire/biochimie l'objectif est de comprendre le fonctionnement d'une protéine humaine de modification des ARNt ainsi que déterminer les conséquences de mutations pathogènes identifiées à ce jour dans le gène codant cette protéine .

Activités

- Choisir, développer et adapter les protocoles d'analyse d'échantillons biologiques.
- Conduite des expériences en biologie cellulaire : culture de cellules de mammifères, transfection (plasmides d'expression, ARN interférent…), établissement de lignées stables, fractionnement subcellulaire…,
- Conduire des expériences en biochimie : Immunoprécipitation, co-immunoprécipitation, Western-Blot, gel ARN…,
- Conduire des études en microscopie confocale sur cellules vivantes ou fixées,
- Rédiger et actualiser des protocoles techniques, tenir un cahier de laboratoire,
- Présenter les résultats des analyses, en garantir le suivi et la qualité,
- Rédiger des résumés des résultats obtenus,
- Présenter les résultats lors de réunions d'équipe.

Compétences

Le candidat doit avoir une formation au moins équivalente à une licence en biologie ou une licence professionnelle et devra justifier d'une expérience réussie en laboratoire de recherche au cours de son parcours.

- Essentielle : expérience en biologie cellulaire,
- Optionnelle : expérience en imagerie,
- Maîtrise de l'anglais nécessaire à la compréhension d'articles scientifiques (niveau B2),
- Capacité d'organisation, adaptabilité, dynamisme et rigueur,
- Capacité de travail en équipe sur un projet collaboratif,
- Respect des règles d'hygiène et sécurité,
- Savoir analyser et restituer les données.

Contexte de travail

Contrat à durée déterminée de 13 mois avec possibilité de renouvellement
L'Institut de Chimie des Substances Naturelles est une Unité Propre de Recherche du CNRS dont les axes de recherche vont de la chimie à la biologie. Il fait partie de l'Université Paris-Saclay qui regroupe, depuis 2015, les établissements de recherche et d'enseignement du sud francilien. L'ICSN est situé sur le campus de Gif-sur-Yvette et compte environ 125 agents dont 60 permanents répartis sur 3 bâtiments. Au sein du département de « Chémobiologie », l'agent recruté intègrera le groupe de recherche « Stress oxydant, protéines Fe-S et cancer » constituée de 5 chercheurs. Il/elle sera placé sous l'autorité hiérarchique de la responsable du projet avec qui il/elle travaillera en lien direct, ainsi qu'avec le reste du groupe de recherche. Une formation à la microscopie confocale pourra être envisagée sur la plateforme technique du site de recherche.

Contraintes et risques

Risques professionnels inhérents au travail de recherche dans un laboratoire de biologie cellulaire/biochimie.

Informations complémentaires

Le niveau de recrutement peut évoluer selon le diplôme détenu. Ainsi les titulaires d'une thèse peuvent candidater

On en parle sur Twitter !