En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMS3598-ARIALL-010 - Data Ingénieur.e/Développeur.se informatique - ANR Matilda CNRS H/F

Data Ingénieur.e/Développeur.se informatique - ANR Matilda CNRS H/F


Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMS3598-ARIALL-010
Lieu de travail : VILLEURBANNE
Date de publication : vendredi 28 février 2020
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 mai 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Rémunération entre 2151 et 2748 euros bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+3
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Dans le cadre de l'ANR Matilda, la TGIR Huma-Num recherche un.e Data Ingénieur.e / Développeur.se informatique afin de créer la chaîne de traitements, d'utiliser différentes APIs et d'inventer l'interface web (IHM) de Matilda.

Activités

La personne recrutée assurera les activités suivantes :
● Élaborer la chaîne de traitement des données de Matilda ;
● Utiliser les APIs des fournisseurs de données ;
● Mettre en place les outils nécessaires à l'enrichissement des données ;
● Organiser l'indexation des données ;
● Construire la plateforme Web d'accès aux données.

Compétences

Connaissances requises :
● Maîtrise des techniques de programmation objet ;
● Maîtrise des principaux langages du Web (HTML, Javascript, CSS) ;
● Maîtrise avancée des langages de développement PHP, jQuery et SASS ;
● Connaissance du Framework Symfony 4 ou 5 ;
● Maitrise avancée du fonctionnement des API (REST) et des langages de données (JSON, XML) ;
● Connaissances des méthodes et techniques d'interopérabilité des données et du Web sémantique (RDF, SPARQL, JSON-LD) ;
● Connaissances avancées des outils de moteur de recherche (ElasticSearch en particulier) ;
● Connaissances des méthodes de stream processing : Flink, Kafka, Talend, etc. ;
● Expériences dans les technologies Big-Data ;
● Connaissances avancées de l'organisation en mode Agile ;
● Capacité à faire du reporting auprès du responsable de projet .

Compétences opérationnelles :
● Appliquer les techniques du domaine ;
● Traitement complexe et en temps réel des données ;
● Gérer les relations avec des interlocuteurs ;
● Élaborer des documentations techniques ;
● Veilles régulières ;
● Accompagner et conseiller ;
● Autonomie.

Contexte de travail

Le projet Matilda vise à élaborer un outil bibliographique/bibliométrique pour la science ouverte visant à changer la situation des données de références/citations en tant que parent pauvre de la science ouverte. Il s'agit d'une part de redonner une place équitable aux contenus académiques exclus des outils propriétaires actuellement utilisés, WoS et Scopus, en adoptant un principe d'égal traitement de l'ensemble des textes scientifiques et de leurs métadonnées. Et d'autre part, de donner aux milieux académiques et aux chercheurs le plus grand contrôle possible sur la façon dont ils recherchent les informations textuelles et les métadonnées, car la conception fermée des outils actuels encapsule une vision objectivante des processus de recherche bibliographique plutôt que de s'appuyer sur des technologies co-construites par leurs utilisateurs.

Matilda s'inscrit dans un double héritage de conception et d'utilisation avec, d'une part, Google Scholar, qui a popularisé le libre accès au suivi des citations et aux métadonnées de contenus scientifiques, en dehors du circuit des bibliothèques et des sites d'éditeurs, ainsi que l'intervention des utilisateurs comme enrichisseurs. D'autre part, il hérite de la philosophie d'ISIDORE, et d'autres moteurs de recherche fondés sur le moissonnage OAI-PMH, avec recherche plein texte et indifférence au « prestige » des supports. L'objectif est donc de compléter/remplacer ces différentes utilisations, ainsi que celles des bases de données commerciales (WoS/Scopus), qui sont utilisées de manière quasi-exclusive dans certaines disciplines.

Le projet démarre le 1er mai 2020 pour une durée de 12 mois.
Le/La développeur.se informatique sera affecté.e à la Très Grande Infrastructure de Recherche – TGIR Huma-Num, portée par le CNRS, l'Université d'Aix Marseille et le Campus Condorcet. Pour en savoir plus sur les missions de la TGIR Huma-Num : https://www.huma-num.fr/la-tgir-en-bref.
Le/La développeur.se intégrera le pôle “Services Numériques” de l'unité sous la responsabilité du responsable du pôle également responsable projet de l'ANR Matilda, et collaborera de manière transverse avec les différents pôles d'Huma-Num au sein d'une unité composée actuellement de 19 personnes réparties sur Paris et Lyon. Il/Elle travaillera notamment en collaboration avec le coordinateur scientifique du projet Matilda afin de s'assurer du respect des délais et du cahier des charges établis par l'ANR.

La personne recrutée sera affectée à l'antenne lyonnaise de la TGIR (hébergée au Centre de Calcul de l'IN2P3 à Villeurbanne) mais une affectation sur l'antenne parisienne (Campus Condorcet à Aubervilliers) pourrait être envisagée.

Contraintes et risques

Des déplacements ponctuels en France seront à prévoir.

On en parle sur Twitter !