En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9912-ANNVAU-003 - Post-doctorant (H/F) sur modélisation mathématique et computationnelle de structures musicales

Post-doctorant (H/F) sur modélisation mathématique et computationnelle de structures musicales

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR9912-ANNVAU-003
Lieu de travail : PARIS 04
Date de publication : lundi 29 juillet 2019
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 15 octobre 2019
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : à partir de 2695,56€ brut mensuel selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Les candidats sont invités à postuler à un poste de chercheur postdoctoral dans le cadre du ERC ADG COSMOS : Computational Shaping and Modeling of Musical Structures (European Research Council Advanced Grant, project COSMOS, Principal Investigator Elaine Chew, cosmos.ircam.fr). Les travaux se dérouleront au Laboratoire des Sciences et Technologies de la Musique et du Son (UMR9912-STMS) à l'Ircam au centre de Paris.

COSMOS vise à utiliser la science des données, l'optimisation et l'analyse des données et la science citoyenne pour étudier les structures musicales telles qu'elles sont expérimentées et créées dans la performance, et dans des sources inhabituelles comme les données cardiaques arythmiques.

Le domaine de recherche porte sur les représentations mathématiques et outils et interfaces informatiques pour explorer l'espace des interprétations possibles dans l'interprétation musicale à travers la recherche et la manipulation de structures musicales façonnées dans l'interprétation. En raison des similitudes entre la musique et les séquences cardiaques, les techniques mises au point pour caractériser les variations de performance seront utilisées simultanément pour étudier les enregistrements électrocardiographiques des rythmes cardiaques anormaux.

Les thèmes généraux de recherche du projet COSMOS sont les suivants : i) trouver de nouvelles façons de représenter et d'explorer les variations dans les performances enregistrées et les séquences variant dans le temps ; ii) étudier le mode de pensée des volontaires (science citoyenne) pour la recherche sur la performance musicale en se concentrant sur les structures expérimentées et la résolution de problèmes ; iii) créer des environnements expérimentaux pour la création de telles structures; iv) créer des cadres théoriques pour découvrir les raisons qui expliquent les structures perçues et réalisées ; v) encourager la participation communautaire en formant des experts (notamment des musiciens retraités) pour fournir des commentaires sur les structures, afin que le public comprenne mieux la création dans la performance musicale (cf. cosmos.ircam.fr).

Le candidat sera chargé de développer des modèles mathématiques de structures musicales telles que le regroupements (chunking), articulation, unités gestuelles, proéminence et points focales; des techniques de calcul pour l'abstraction de telles structures à partir de la performance musicale expressive et de données électrocardiographiques; de concevoir des stratégies d'apprentissage humain en boucle pour optimiser les méthodes d'analyse automatique; participer à la conception des interfaces interactives pour recueillir les données nécessaires pour la formation; et inventer les méthodes pour optimiser leur mise à niveau. Les responsabilités comprennent la coordination de la recherche, la planification et la réalisation des expériences, la rédaction d'articles/rapports/propositions et la présentation de séminaires en anglais.

Il existe des possibilités de financement complémentaire par l'ERC pour permettre aux collaborateurs du projet de s'engager davantage dans des activités de « preuve de concept » pour transformer les résultats de recherche en propositions valorisables commercialement ou socialement.

Activités

Le chercheur postdoctoral sera chargé de développer des méthodologies de recherche scientifique pour des études à grande échelle afin d'extraire automatiquement les structures perçues et inhérentes à l'interprétation musicale et aux données sur les arythmies cardiaques, et d'exploiter la réflexion des bénévoles pour interroger l'expérience et le processus créatif d'appréhension et de manipulation de ces structures.

Le post-doctorat devrait contribuer à l'étude et à l'analyse des structures musicales dans l'interprétation musicale et des données sur les arythmies cardiaques, y compris l'enrigistrement MIDI de prestations légendaires et nouvellement enregistrées, et les données électrocardiographiques anonymes. Les travaux porteront sur l'acquisition et la préparation des données, ainsi que sur la transformation de ces données primaires en structures musicales.

Les activités comprendront la participation au développement et à la mise en œuvre d'algorithmes informatiques évolutifs et de visualisations scientifiques, l'optimisation des algorithmes et des analyses, des recherches approfondies sur les raisons de l'émergence de structures musicales particulières, la réalisation et le suivi d'expériences scientifiques citoyennes et la publication d'articles individuels ou conjoints sur les résultats analytiques et les résultats scientifiques.

Nous attendons à ce que les méthodes mises au point et les analyses qui en résulteront permettent d'explorer l'espace des interprétations musicales possibles, de découvrir de nouvelles formes d'expressivité, de fournir des raisonnements pour les choix interprétatifs et de changer la façon dont les gens perçoivent la performance musicale. L'application des méthodes aux données électrocardiographiques fournira de nouveaux descripteurs et de nouvelles méthodologies pour caractériser et stratifier les rythmes cardiaques anormaux, avec des implications pour les diagnostics individualisés et la médecine de précision.

Compétences

La recherche est fortement interdisciplinaire, combinant l'informatique, les mathématiques et les études de performance musicale, avec des applications en sciences cardiovasculaires.

Les candidats seront titulaires d'un doctorat et auront eu un excellent parcours académique dans un ou plusieurs des domaines suivants : informatique, en sciences mathématiques (y compris la recherche opérationnelle et la statistique), en technologie musicale ou dans un domaine connexe. Des compétences additionnelles en musicologie, interprétation musicale, en théorie musicale, en composition musicale ou en bio-ingénierie ou génie biomédical ou biomédical sont des atouts.

Des compétences éprouvées en recherche, attestées par au moins une publication en tant que premier ou deuxième auteur, en rapport avec le sujet ou les activités du projet, sont requises. Des compétences solides en informatique sont un avantage, notamment conception, développement et utilisation de logiciels, d'outils et de méthodologies de calcul scientifique ou d'expérimentation. Des compétences additionnelles en sciences des données, optimisation, statistique, visualisation scientifique, apprentissage machine, analyse des signaux cardiovasculaires ou recherche computationnelle sur la perception et la cognition musicales seront appréciées

La maîtrise de l'anglais parlé et écrit est une exigence ; la capacité de fonctionner en français est un atout. Le poste requiert une bonne connaissance de langages de programmation informatique tels que Python, Matlab, ou C++. Une volonté d'apprendre les logiciels de traitement du signal et d'autres langages dédiés est également attendue. Le candidat doit faire preuve de souplesse et d'adaptabilité, et être disposé à apprendre et à développer de nouvelles compétences.

Les exigences comprennent un haut niveau de compétences dans le domaine de la formulation de problèmes et de l'argumentation d'un cas, la réalisation d'analyses scientifiques, un fort pouvoir de raisonnement et la capacité de résumer des idées et de fournir une évaluation critique. Les compétences essentielles comprennent la capacité de travailler de façon autonome et de prendre des initiatives tout en gérant les risques et en étant responsable de ses propres actions. Les candidats doivent avoir une attitude positive à l'égard du travail en collaboration et de la gestion d'une équipe multidisciplinaire. Par conséquent, de solides compétences en communication et en organisation seront extrêmement utiles.

Contexte de travail

Les recherches seront menées dans l'UMR 9912 STMS ( Sciences et Technologies de la Musique et du Son), unité mixte de recherche du CNRS (Centre national de la recherche scientifique), de l'IRCAM (Institut de Recherche Coordination Acoustique/Musique), de Sorbonne Université et du Ministère français de la Culture. STMS est situé dans les locaux de l'IRCAM (1 place Igor Stravinsky, 75004 Paris), au cœur de Paris. L'IRCAM est un centre de création de musique contemporaine de renommée mondiale ; il est lié institutionnellement au Centre Pompidou.

Les installations comprennent des studios de musique à l'IRCAM. Par ailleurs, les membres du laboratoire ont accès aux logiciels, aux équipements informatiques, au matériel d'enregistrement et à la médiathèque de l'IRCAM, ainsi qu'aux bibliothèques en ligne du CNRS et de Sorbonne Université. Dans le cadre du projet ERC COSMOS, nous allons faire l'acquisition d'un piano de reproduction unique en Europe. Les ressources de données comprendront des enregistrements MIDI de performances légendaires et des données électrocardiographiques anonymisées sur les arythmies cardiaques.

Contraintes et risques

De brèves périodes de voyage en France et à l'étranger, telles que des conférences pour présenter des communications et des posters acceptées et examinées par des pairs, devraient être prévues. Les candidats à ce poste doivent savoir que les bureaux de la plupart des équipes de recherche de l'IRCAM se trouvent dans un bâtiment en sous-sol, avec un puit de lumière central.

Informations complémentaires

Durée du contrat: 12 mois avec possibilité de renouvellement jusqu'à deux fois pour 12 mois

Les demandes doivent comprendre au minimum un CV détaillé, au moins deux références (personnes avec lesquelles on peut communiquer), une lettre de présentation d'une page, un résumé d'une page du doctorat s'il y a lieu, et jusqu'à trois exemples de textes de recherche, comme des articles publiés ou rapport de thèse.

La date limite d'envoi des candidatures est fixée au 1 septembre 2019. Les entretiens auront lieu pendant la deuxième moitié de septembre 2019. La date de début prévue est le 15 octobre 2019 ou plus tard, selon que le candidat est français, européen ou d'un pays tiers.

On en parle sur Twitter !