En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9199-GILBON-002 - Postdoc (H/F) – Métabolisme des astrocytes et maladie d'Alzheimer

Postdoc (H/F) – Métabolisme des astrocytes et maladie d'Alzheimer

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR9199-GILBON-002
Lieu de travail : FONTENAY AUX ROSES
Date de publication : samedi 25 juillet 2020
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2020
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : à partir de 2600€ brut mensuel selon experience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Chercheur post-doctorant (H/F), pour rejoindre une équipe de recherche dirigée par Gilles Bonvento et qui travaille sur le rôle des astrocytes dans la maladie d'Alzheimer. Le laboratoire des maladies neurodégénératives est situé à MIRCen au centre CEA de Fontenay-aux-Roses (5 kms de Paris). Le projet financé par la Fondation de la Recherche médicale pour 24 mois porte sur l'étude du métabolisme énergétique astrocytaire en collaboration avec l'équipe de Serge Charpak à l'Institut de la Vision.

Activités

Le projet combinera plusieurs approches d'imagerie métabolique et électrophysiologique. Le(la) candidat(e) retenu(e) devra :

- Réaliser des études d'imagerie FRET sur tranches de cerveau de souris modèles de la maladie d'Alzheimer
- Réaliser des études électrophysiologique sur tranches de cerveau de souris modèles de la maladie d'Alzheimer
- Utiliser des outils de vectorisation virale (AAVs) pour exprimer des senseurs FRET in vivo
- Analyser et communiquer les résultats produits
- Rédiger des articles scientifiques.

Compétences

- Le (la) candidat(e) devra être titulaire d'un doctorat en neurosciences et avoir fait preuve d'une recherche productive.
- Solides connaissances dans le domaine du métabolisme du cerveau et des cellules gliales
- Autonomie dans la réalisation des études électrophysiologiques
- Autorisation à expérimenter sur les animaux
- Il (elle) devra être motivé(e) par la recherche biomédicale, autonome, rigoureux (se) et capable de travailler en équipe.

Contexte de travail

Le laboratoire des maladies neurodégénératives (CNRS CEA UMR 9199) est localisé à MIRCen sur le centre CEA de Fontenay-aux-Roses. Il est dirigé par Emmanuel Brouillet et co-dirigé par Gilles Bonvento. l'équipe de recherche comprends 6 chercheurs, des ITAs et des étudiants en thèse et s'intéresse aux interactions cellulaires dans les maladies neurodégénératives (Alzheimer, Huntington et Parkinson).

Contraintes et risques

- Travail en condition BSL2 pour l'utilisation des vecteurs viraux
- Expérimentation animale sur rongeurs

On en parle sur Twitter !