En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9198-CHLGIR-003 - Ingénieur de recherche en génétique, biologie moléculaire et cytologie CDD H/F

Ingénieur de recherche en génétique, biologie moléculaire et cytologie CDD H/F


Date Limite Candidature : lundi 6 décembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR9198-CHLGIR-003
Lieu de travail : GIF SUR YVETTE
Date de publication : lundi 15 novembre 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 18 mois
Date d'embauche prévue : 1 mars 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : salaire brut mensuel de 2 172€ à 2 443€ selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le(a) ingénieur-e participera au développement de techniques de cytologie sur les tissus reproductifs de la plante Arabidopsis thaliana et du champignon filamenteux Sordaria macrospora, au sein de l'équipe Recombinaison et Appariement Méiotique (MRP) de l'Institut de biologie intégrative de la cellule (I2BC) (UMR9198). Le projet vise à : 1/ caractériser la dynamique des différents événements lors de la méiose chez Sordaria (microscopie sur tissus vivants) ; 2/ développer le « chromosome painting » chez Arabidopsis thaliana, en combinant des techniques d'hybridation de sondes ADN fluorescentes in situ (DNA FISH) et d'immunofluorescence. Le projet comprend aussi un volet d'aide dans un crible génétique visant à identifier de nouveaux acteurs de la recombinaison méiotique chez Arabidopsis.

Activités

- Développer des outils d'imagerie du vivant (protéines tagguées) chez Sordaria macrospora (live imaging, FRAP)
- Utiliser ces outils pour imager la méiose chez Sordaria
- Adapter et mettre au point un protocole de DNA FISH, compatible avec l'immunofluorescence sur méiocyte d'Arabidopsis thaliana
- Se former aux techniques de microscopie à super résolution (confocal, spinning disk…)
- Traiter les données (analyser, interpréter et valider les résultats)
- Contribuer au bon déroulement d'un crible génétique (macroscope à fluorescence et analyse d'images), en garantissant la traçabilité et la répétabilité
- Présenter les résultats et réalisations technologiques lors de réunions d'équipes.

Compétences

Nécessaires :
- Maitrise de l'anglais écrit
- Lecture et compréhension de protocoles et de méthodes issus de publications scientifiques
- Rigueur et autonomie
- Connaissances en génétiques
- Aptitude à travailler en équipe et à s'inscrire dans des projets collectifs

Seront un plus pour votre candidature :
- Connaissance des techniques de cytologie : hybridation in situ, immunofluorescence ou autre
- Expérience d'imagerie (plein champs épifluorescence, confocal).

 Merci d'indiquer dans votre CV :
- votre dernier diplôme obtenu, la date d'obtention, et l'université délivrant le diplôme (ville, pays)
- votre niveau d'anglais
- toutes vos expériences de laboratoires, en précisant
* les noms de vos encadrants/superviseurs, le nom de l'institut
* la durée
* l'année de réalisation du stage/de l'emploi
- les coordonnées de deux référents à contacter (mail + téléphone). Merci de les prévenir que nous les appeleront si vous êtes sélectionné(e) pour un entretien.
- S'il y a lieu, une description détaillée des projets que vous avez pu réaliser impliquant des techniques de cytologie

Les CV ne portant pas ces éléments ne seront pas étudiés. Merci de joindre une lettre de motivation décrivant en quoi vos expériences peuvent contribuer à CE PROJET en particulier.

Les entretiens de recrutement auront lieu en janvier 2022.

Contexte de travail

Le(a) ingénieur aura l'opportunité de travailler avec deux organismes : la plante Arabidopsis thaliana et le champignon Sordaria macrospora. Vous travaillerez sous la responsabilité d'une jeune chercheuse en collaboration avec les membres de l'équipe, le personnel des plateformes techniques et les collaborateurs.
Le/la candidat(e) travaillera dans le groupe « MRP» qui fait partie du département de biologie des génomes de l'institut de biologie intégrative de la cellule.
Ce poste est financé par un financement ANR POLYREC (2021-2024). L'I2BC est une très grande unité mixte de recherche CNRS, CEA et Université Paris Sud situé sur le campus de recherche de Gif-sur-Yvette.

Contraintes et risques

Manipulation de produits chimiques et mutagènes.
Pas d'astreinte d'horaires.

On en parle sur Twitter !