En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9014-JEALAV0-019 - Chercheur CDD (H/F) en mécanique des fluides

Chercheur CDD (H/F) en mécanique des fluides

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 24 juillet 2024 23:59:00 heure de Paris

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : Chercheur CDD (H/F) en mécanique des fluides
Référence : UMR9014-JEALAV0-019
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : VILLENEUVE D ASCQ
Date de publication : mercredi 3 juillet 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : de 3 021,50 € à 4 208,37 € brut par mois selon expérience
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : Indifférent
Section(s) CN : Milieux fluides et réactifs : transports, transferts, procédés de transformation

Missions

Le post-doc participera au projet de recherche ERC Advanced Grant NoStaHo, dont l'objectif est une compréhension appronfondie et la mise en place d'une théorie de la turbulence non-stationnaire et/ou non-homogène.

Activités

Il/elle participera à la partie théorique et numérique du projet en contribuant aux (i) simulations numeriques d’ecoulements turbulents et (ii) aux différentes manières d'analyser les données obtenues pour une variété d'écoulements turbulents.

Compétences

Nous recherchons un physicien, un mathématicien ou un ingénieur titulaire d'un doctorat dans un domaine lié à la turbulence, possédant une expertise dans les simulations et les techniques d'analyse des données, ainsi qu'une bonne compréhension d'au moins certains aspects de la théorie de la turbulence. Le candidat (a) participera à la conception, à l'implémentation HPC et à l'exécution de simulations informatiques d'écoulements turbulents, (b) effectuera de manière indépendante l'analyse quantitative des données, et (c) participera à la rédaction de manuscrits en vue de la publication des résultats.

Contexte de travail

Le/la post-doctorant(e) sera intégré(e) au groupe turbulence du LMFL et de l'équipe de recherche NoStaH.o Il/elle sera expérimentale pour les écoulements, en calcul numérique et les théoriciens du groupe. Le/la candidat(e) pourra bénéficier des très importantes installations expérimentales et capacités de mesure du laboratoire.

Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

Contraintes et risques

Pas de risques particuliers