En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9012-SYLPRA0-049 - (H/F) Chercheur en CMB cosmologie et physique des neutrinos

(H/F) Chercheur en CMB cosmologie et physique des neutrinos

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 1 décembre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR9012-SYLPRA0-049
Lieu de travail : ORSAY
Date de publication : jeudi 10 novembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2889.51 et 3321.55 € BRUT MENSUELS
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

L'ANR BATMAN (Better Accuracy and robusTness for Mass Assessment of Neutrino) propose un post-doctorat sur la combinaison des observations du CMB pour contraindre la physique des neutrinos et les extensions du modèle 𝝠CDM. Le projet vise à combiner les observations actuelles du CMB avec une modélisation cohérente des avant-plans astrophysiques et des effets systématiques afin de contraindre la somme des masses des neutrinos et les extensions du modèle cosmologique

Activités

Le ou la titulaire du poste travaillera avec Matthieu Tristram sur l'exploitation des dernières mesures CMB (des missions spatiales et des observatoires au sol) pour en déduire des contraintes robustes et précises sur le secteur des neutrinos, incluant la hiérarchie des neutrinos mais pas exclusivement.
Le candidat retenu sera responsable du développement d'une fonction de vraisemblance combinant les ensembles de données CMB existantes et tirant parti des nouveaux modèles pour décrire avec précision les résidus d'avant-plans dans les spectres de puissance angulaire du CMB. Le post-doc utilisera des données publiques (telles que Planck) ainsi que les prochaines publications de données d'expériences au sol (comme advACT et SPT3g).

Compétences

Nous attendons du candidat retenu qu'il ait une bonne connaissance générale de la cosmologie moderne, des méthodes statistiques, des méthodes numériques et des langages de programmation, ainsi qu'une certaine expérience dans l'analyse de données cosmologiques. Des connaissances en physique des neutrinos seraient souhaitables

Contexte de travail

Le post-doc sera intégré au sein de l'équipe de recherche du laboratoire Irène Joliot Curie qui est situé à l'Université Paris-Saclay (Orsay, France) et qui offre un environnement scientifique de haut niveau pour la stimulation, l'accompagnement, et la diversité des activités envisagées par le candidat au-delà de ce projet.
Le projet ANR comprend trois nœuds : un pour l'étude des anisotropies secondaires (principalement l'époque de la réionisation) et leur impact sur les contraintes cosmologiques (IAS, Orsay), un pour l'étude de la physique des gaz impliqués dans les analyses CMB (IRAP, Toulouse), un des la construction de la vraisemblance cohérente des observations combinées du CMB et la modélisation de l'extension du modèle LCDM (IJCLab, Orsay-Paris).
Le poste implique donc un travail d'équipe et une collaboration étroite avec les équipes partenaires.

Informations complémentaires

La date d'embauche est prévue au plus tôt au printemps 2023 et au plus tard en décembre 2023.

On en parle sur Twitter !