En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9012-MARLOU-021 - Post-doc (H/F) : Analyse de données pour l'expérience HADES

Post-doc (H/F) : Analyse de données pour l'expérience HADES

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 24 mai 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR9012-MARLOU-021
Lieu de travail : ORSAY
Date de publication : mardi 3 mai 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 septembre 2022
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2743 et 3161€ bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le dispositif expérimental HADES (High Acceptance Di-Electron Spectrometer), installé auprès de l'accélérateur SIS18 de GSI (Gesellschaft für SchwerIonenForschung - centre de recherche sur les ions lourds), à Darmstadt, en Allemagne est utilisé pour explorer le diagramme de phase de QCD dans la région des températures modérées et des grandes densités nettes de baryons. Les expériences sont réalisées sur des cibles fixes avec des ions lourds dans le domaine d'énergies incidentes de 1 à 2 GeV/nucléon. Des mesures sont aussi prévues à des énergies plus élevées avec les faisceaux de l'accélérateur SIS100/FAIR, en construction sur le même site expérimental.
IJCLab est très actif dans le programme de réactions élémentaires qui est mené, en utilisant des faisceaux de protons, deutons ou pions de SIS18 sur des cibles d'hydrogène. Ces données fournissent des références pour les effets de milieu et des contraintes pour les modèles et permettent aussi des études spécifiques de physique hadronique, en lien avec l'excitation de résonances baryoniques et de hypérons.
Dans le contexte du programme FAIR-Phase0, l'équipe HADES d'IJCLab a contribué à la modernisation du dispositif HADES, qui donne accès à une détection améliorée de paires e+e-, de photons et de hadrons chargés dans une grande acceptance. Ce dispositif a été utilisé très récemment par la collaboration HADES pour mesurer la réaction proton-proton à une énergie incidente de 4.5 GeV. Des données de grande statistique ont été enregistrées pour une grande variété de canaux, avec un intérêt particulier pour la production de paires e+e- et d'étrangeté. Le(a) candidat(e) recruté(e) sera en charge de l'analyse des données de la production de paires K+K-, qui devrait fournir des informations nouvelles sur le rôle des hypérons et du méson phi dans la production d'étrangeté, avec un impact à la fois dans le domaine de la physique hadronique et de la physique des ions lourds. Son travail s'effectuera dans le cadre de la collaboration internationale HADES, comprenant environ 120 personnes.

Activités

L'analyse du canal de production de paires K+K- nécessitera d'étudier en détail la qualité de l'identification des kaons. Pour l'étude de la production du méson phi, des techniques de fit cinématique pourront être exploitées. Le(a) candidat(e) retenu(e) participera aussi à l'interprétation des résultats, en collaboration avec des théoriciens. De plus, la personne recrutée contribuera à l'encadrement d'une doctorante travaillant sur la production de paires e+e-. Il/elle présentera ses résultats dans diverses réunions (groupes de travail, réunions d'analyse, réunions de collaboration,..) et dans des conférences et rédigera la publication de ses résultats.

Compétences

• Doctorat récent en physique hadronique ou physique nucléaire avec une bonne expérience d'analyse de données et de simulations, en maîtrisant C++ et ROOT.
• Bonne aptitude à la communication et capacité à travailler de manière autonome et en équipe

Contexte de travail

Le laboratoire de physique des deux infinis Irène Joliot-Curie (IJCLab) est une unité mixte de recherche de l'IN2P3/CNRS, de l'université Paris Saclay et de l'université Paris Cité, située sur le campus d'Orsay à 20 km au sud de Paris et accessible facilement par le train régional. Rassemblant environ 740 personnes dans des domaines de recherche reliés à la physique nucléaire, la physique des particules, la cosmologie et leurs applications, IJCLab est le plus grand laboratoire du CNRS dans ce domaine. L'équipe HADES fait partie du département de Physique des Hautes Energies et comprend un chercheur permanent, un émérite et deux doctorantes.
Il/elle bénéficiera de collaborations existantes avec d'autres équipes de la collaboration HADES, en particulier celles de GSI/Darmstadt et de Cracovie, mais aussi avec plusieurs groupes de théoriciens.

Contraintes et risques

Des déplacements fréquents à GSI (centre de recherche sur les ions lourds), à Darmstadt (Allemagne) sont à prévoir.

Informations complémentaires

Le poste étant situé dans une ZRR (zone à régime restrictif), le recrutement est conditionné par l'obtention d'un avis favorable du HFSD.

On en parle sur Twitter !