En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR9001-PASSEN-010 - H/F post-doctorant sur les interfaces spin-photon pour les technologies quantiques optiques

H/F post-doctorant sur les interfaces spin-photon pour les technologies quantiques optiques

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
- Français-- Anglais

Date Limite Candidature : mercredi 17 avril 2024

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler

Informations générales

Intitulé de l'offre : H/F post-doctorant sur les interfaces spin-photon pour les technologies quantiques optiques
Référence : UMR9001-PASSEN-010
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : PALAISEAU
Date de publication : mercredi 27 mars 2024
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 juillet 2024
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : entre 2992,93 et 3431,46€ brut mensuel
Niveau d'études souhaité : Niveau 8 - (Doctorat)
Expérience souhaitée : Indifférent
Section(s) CN : Matière condensée : structures et propriétés électroniques

Missions

Le projet de recherche est dédié à l'étude des interactions entre le spin d'un porteur unique dans une boite quantiques semiconductrices et des photons uniques. Ces interfaces spin-photon, quand elles sont efficaces, peuvent permettre des réaliser des opérations clés pour les technologies quantiques optiques, comme la génération de photons intriqués dans des états de cluster linéaires ou des portes logiques spin-photon ou photon-photon.

Le travail du post-doctorant sera dédié à l'étude de ces phénomènes physiques dans le cadre des projets de recherche national OQULUS et du projet Européen EPIQUE.

Activités

Le travail de recherche sera principalement expérimental, en interaction avec nos collaborateurs théoriciens. Le post-doctorant sera responsable de la bonne mise en oeuvre du projet de recherche, participera à l'encadrement des doctorants et stagiaires de l'équipe, en lien étroit avec les chercheurs permanents de l'équipes.
Le travail recouvre toutes les activités liées au projet de recherche, y compris participations aux réunions de projets, écritures des articles, présentations dans les conférences .

Compétences

Nous recherchons d'excellents candidats titulaires d'une thèse expérimentale en technologies quantiques ou optiques quantiques. Des connaissances solides en physique du solides est apprécié.

Contexte de travail

Le groupe d'optique quantique à l'état solide du Centre de nanosciences et de nanotechnologies a développé une solide expertise dans l'exploitation de l'interaction lumière-matière au niveau le plus fondamental à l'aide de boites quantiques semi-conducteurs. Nous développons des ressources cruciales pour les technologies quantiques optiques, notamment des sources de photons uniques de hautes performances qui sont au cœur de la société Quandela. Dans le cadre de ce projet, nous développons des interfaces efficaces entre un qubit matériel unique (le spin d'une charge unique) et des qubits photoniques uniques (la polarisation d'un photon unique).


Le travail sera réalisé dans un contexte hautement collaboratif, au sein du projet du PEPR quantique OQULUS, et au sein du projet européen EPIQUE, tous deux dédiés au développement d'ordinateurs quantiques optiques

Le poste se situe dans un secteur relevant de la protection du potentiel scientifique et technique (PPST), et nécessite donc, conformément à la réglementation, que votre arrivée soit autorisée par l'autorité compétente du MESR.

Contraintes et risques

travail avec laser, cryogénie.

Informations complémentaires

projet FETFLAG EPIQUE