En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8612-SIMMUR-014 - Post doc_24 mois_hydrogels hybrides injectables comme stratégie innovante pour le traitement de l'ostéoarthrite (H/F)

Post doc_24 mois_hydrogels hybrides injectables comme stratégie innovante pour le traitement de l'ostéoarthrite (H/F)

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : mardi 7 février 2023

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR8612-SIMMUR-014
Nombre de Postes : 1
Lieu de travail : ORSAY
Date de publication : mardi 17 janvier 2023
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 3 avril 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2889 et 4082 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : 1 à 4 années

Missions

Le post-doc travaillera sur la construction et caractérisation d'un système hybride capable d'assurer une libération contrôlée et durable de molécules actives dans la cavité intra-articulaire.
Ce système combinera une matrice d'hydrogel à porosité contrôlée et des nanoparticules chargées en molécules actives. Les caractéristiques de ce système pourront être facilement modulées en ajustant les propriétés de chaque constituant.

Activités

L'équilibre entre anabolisme et catabolisme est essentiel au maintien de la fonction articulaire. Sa perte, entre autres, entraîne la dégradation du cartilage articulaire, ce qui conduit à l'ostéoarthrite (OA).
Les options thérapeutiques se limitent au traitement symptomatique de l'inflammation et de la douleur. Il y a donc un besoin urgent de développer des traitements qui peuvent agir sur la progression de la maladie et s'attaquer à leur formulation.
L'équipe du porteur du projet (Dr Cailotto) a récemment identifié et breveté deux peptides qui induisent la synthèse de la matrice extracellulaire du cartilage. Malgré ces résultats prometteurs, leur administration intra-articulaire (IA) en clinique est compromise par leur élimination rapide de l'articulation. Ainsi, ce projet vise à développer une plateforme polyvalente assurant la libération contrôlée de peptides dans l'articulation.

Synthèse et caractérisation de polymères fonctionnalisés de manière appropriée en vue de leur utilisation comme matrice.
Formulation et caractérisation de nanoparticules chargées en peptides.
Caractérisation des propriétés physico-chimiques des formulations préparées.
Analyse des résultats et rédaction de rapports d'avancement.

Compétences

Le candidat doit être titulaire d'un doctorat en chimie des polymères, physique et chimie des biomatériaux ou dans des disciplines strictement connexes.
Le candidat doit avoir un solide dossier de publications en tant que premier auteur dans des revues internationales de premier plan.
Le candidat doit avoir une expérience et des connaissances solides dans le domaine de (i) la conception et la caractérisation des biomatériaux et des hydrogels et (ii) la formulation et la caractérisation des nanomédicaments.
Le candidat doit avoir des compétences expérimentales dans la caractérisation des matériaux (DLS, DSC, FTIR, microscopie électronique, NMR, rhéologie) et/ou des méthodologies analytiques (fluorescence, UV-Vis, SDS-PAGE, SEC, HPLC, ELISA).
Le candidat doit maîtriser l'anglais écrit et parlé.
Nous recherchons un candidat ayant un sens aigu des sciences et une forte motivation pour résoudre des problèmes complexes en planifiant, concevant, exécutant et interprétant des expériences de manière indépendante.
Nous souhaitons recruter des candidats désireux de travailler dans un environnement de recherche multidisciplinaire, dotés d'excellentes capacités de communication, ayant l'esprit d'équipe, motivés et ouverts d'esprit.

Contexte de travail

Le projet repose sur une collaboration entre l'Institut Galien Paris Saclay (http://www.umr-cnrs8612.universite-paris-saclay.fr/index.php ) et le laboratoire "Ingénierie moléculaire et physiopathologie articulaire" de l'Université de Lorraine à Nancy (https://imopa.cnrs.fr/fr/accueil/)
Le projet a été financé dans le cadre de l'appel à projets FRM Médecine régénérative.
Le travail de la personne recrutée sera effectué sous la supervision du Dr Simona Mura (IGPS, http://www.umr-cnrs8612.universite-paris-saclay.fr/pres_eq7.php ).
L'activité de recherche de l'Institut Galien Paris-Sud (IGPS) est centrée sur la conception, le développement, la caractérisation et l'évaluation préclinique de systèmes à l'échelle nanométrique ou micrométrique comme outils thérapeutiques et/ou diagnostiques.
L'IGPS est actuellement constitué de 6 équipes et compte un effectif total d'environ 120 personnes (dont de nombreux doctorants et post-doctorants). Parallèlement, l'unité dispose d'un certain nombre de plateformes de services communs accessibles à tous les chercheurs, doctorants et post-doctorants des équipes de l'UMR, dont la plateforme de rhéologie.
Le post-doctorant travaillera dans le nouveau bâtiment Henri Moissan

Contraintes et risques

Pas de contraintes particulières

On en parle sur Twitter !