En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8520-MICBAU0-001 - Ingénieur de recherche microfabrication (H/F)

Ingénieur de recherche microfabrication (H/F)


Date Limite Candidature : lundi 27 septembre 2021

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Faites connaître cette offre !

Informations générales

Référence : UMR8520-MICBAU0-001
Lieu de travail : VILLENEUVE D ASCQ
Date de publication : lundi 6 septembre 2021
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 12 mois
Date d'embauche prévue : 1 octobre 2021
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : A partir de 2461 euros brut par mois selon expérience.
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Nom de l'Unité : UMR8520
Présentation du poste : L'ingénieur de recherche recruté aura pour mission de développer de nouveau matériaux combinant des matériaux photoconducteurs avec des substrats piezoélectriques via des procédés de dépôts PECVD, puis à développer un dispositif expérimental pour tester, caractériser ces matériaux et les intégrer dans un dispositif expérimental.
Présentation de l'équipe : L'ingénieur de recherche recruté sera intégré à l'équipe FILMS d laboratoire IEMN, qui est spécialiste de l'acoustofluidique, c'est-à-dire de l'utilisation de l'acoustique pour manipuler des particules, des fluides à des échelles micrométriques. Il travaillera en particulier avec M. Baudoin, Pr. de l'Université de Lille, O. Bou Matar, Pr. de l'EC Lille et aura en charge de superviser un doctorant sur les aspects expérimentaux.

Activités

L'ingénieur de recherche recruté travaillera dans un premier temps sur l'élaboration d'un nouveau matériau combinant des couches photoconductrices (Silicium Amorphe Hydrogéné) avec un matériau piezoélectrique, via des procédés de dépôt PECVD. Ensuite il sera en charge de tester et caractériser les propriétés de ces matériaux, et enfin de développer un dispositif expérimental intégrant ce matériaux pour un projet d'acoustofluidique.

Compétences

Les candidats doivent
- Avoir une forte expérience du travail en salle blanche
- Maîtriser les procédés de dépôts PECVD
- Avoir une expérience sur les matériaux piezoélectriques et/ou photocoducteurs
- Avoir un goût prononcé pour le travail en équipe et l'encadrement d'étudiant de thèse
- Être très autonome et être capable d'être force de proposition.

Contexte de travail

L'ingénieur de recherche recruté sera intégré au laboratoire IEMN. L'IEMN regroupe dans une structure unique l'essentiel de la recherche régionale dans un vaste domaine scientifique allant des nanosciences à l'instrumentation. Le cœur des activités du laboratoire est centré sur les micros et nanotechnologies et leurs applications dans les domaines de l'information, la communication, les transports et la santé. Le laboratoire met à disposition des chercheurs des moyens expérimentaux exceptionnels, en particulier des centrales de technologie et de caractérisation dont les possibilités et les performances se situent au meilleur niveau européen. L'IEMN fait partie du réseau des grandes centrales de technologie RENATECH. L'ingénieur de recherche utilisera les centrales de technologie et de caractérisation ainsi que les moyens propres de l'équipe FILMS pour le design du setup expérimental.

Contraintes et risques

L'ingénieur de recherche recruté sera amené à travailler dans des environnements présentant (centrale de technologie et de caractérisation) différents risques (chimique, laser, …) auxquels il sera sensibilisé lors des journées de formation des nouveaux entrants.

Informations complémentaires

N/A

On en parle sur Twitter !