En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8520-FRELEF-138 - Chercheur CDD "métamatériaux pour l'acoustique sous-marine" H/F

Chercheur CDD "métamatériaux pour l'acoustique sous-marine" H/F

Cette offre est disponible dans les langues suivantes :
Français - Anglais

Date Limite Candidature : jeudi 1 décembre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR8520-FRELEF-138
Lieu de travail : LILLE
Date de publication : jeudi 10 novembre 2022
Type de contrat : CDD Scientifique
Durée du contrat : 24 mois
Date d'embauche prévue : 1 janvier 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : A partir de 2833,40 euros bruts mensuels
Niveau d'études souhaité : Doctorat
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

La/le candidat(e) travaillera dans le cadre du projet ERC StG POSEIDON (« Principes non conventionnels pour le contrôle des ondes sous-marines dans le régime sub-longueur d'onde »).

Activités

Elle/il étudiera les cristaux phononiques et les métamatériaux dans le contexte de l'acoustique sous-marine, où se produit une interaction fluide (lourde)-structure invalidant la plupart des approches utilisées en acoustique aérienne.
Le candidat doit également contribuer à l'analyse et à l'interprétation des données, à la préparation du manuscrit et à la diffusion des résultats dans le cadre de conférences/réunions nationales et internationales. Des collaborations avec des personnes spécialisées dans la fabrication et la caractérisation de matériaux sous-marins sont prévues.

Compétences

La/le candidat(e) idéal(e) doit être titulaire d'un doctorat en ingénierie, en physique ou dans des disciplines similaires avec une expérience avancée en méthodes numériques (FEM, BEM, ...) et analytiques. Une solide formation en mécanique des structures et en propagation d'ondes dans les milieux périodiques est également requise. Une bonne connaissance de l'interaction fluide-structure est également recommandée.

Contexte de travail

Les performances des systèmes d'atténuation du bruit sous-marin sont actuellement médiocres à l'échelle sous-longueur d'onde. Cela implique qu'il n'existe pas encore de solution efficace pour atténuer les ondes sous-marines sur des bandes de fréquences larges et basses (< 1 kHz, par exemple). Dans ce contexte, l'objectif de ce post-doctorat est d'exploiter les métamatériaux pour développer
une nouvelle classe de systèmes de réduction du bruit sous-marin capables de contrôler la réflectivité et l'absorption des ondes sur de larges gammes de fréquences sub-longueur d'onde.
L'Institut d'Electronique, de Microélectronique et de Nanotechnologie (UMR CNRS 8520 – https://www.iemn.fr/en/) est situé à Villeneuve D'Ascq, près de la ville de Lille (France). Avec un effectif total de plus de 500 personnes, l'institut a un large domaine d'activité de recherche allant de la physique à la science des matériaux, à l'acoustique, aux micro et nanotechnologies. Le laboratoire d'Acoustique (où la/le candidat(e) aura son bureau et mènera sa recherche) se situe au centre-ville de Lille (41 Boulevard Vauban), au sein des bâtiments « Junia ».

On en parle sur Twitter !