En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies dans votre navigateur. (En savoir plus)
Portail > Offres > Offre UMR8518-MARLIE-004 - Ingénieur (H/F) en science des matériaux

Ingénieur (H/F) en science des matériaux


Date Limite Candidature : mercredi 7 décembre 2022

Assurez-vous que votre profil candidat soit correctement renseigné avant de postuler. Les informations de votre profil complètent celles associées à chaque candidature. Afin d’augmenter votre visibilité sur notre Portail Emploi et ainsi permettre aux recruteurs de consulter votre profil candidat, vous avez la possibilité de déposer votre CV dans notre CVThèque en un clic !

Informations générales

Référence : UMR8518-MARLIE-004
Lieu de travail : VILLENEUVE D ASCQ
Date de publication : mercredi 16 novembre 2022
Type de contrat : CDD Technique/Administratif
Durée du contrat : 6 mois
Date d'embauche prévue : 15 janvier 2023
Quotité de travail : Temps complet
Rémunération : Entre 2236,01 et 2841,67 € bruts mensuels selon expérience
Niveau d'études souhaité : Bac+5
Expérience souhaitée : Indifférent

Missions

Le/la candidat-e sera membre d'un consortium de recherche œuvrant dans le contexte de la mission satellitaire FORUM (Far-Outgoing Radiation Understanding and Monitoring), récemment sélectionnée par l'Agence Spatiale Européenne pour être le 9è Earth Explorer. FORUM, dont le lancement est programmé pour 2027, mesurera pour la première fois le spectre infrarouge (6.25 à 100 microns) du système terre-atmosphère à haute résolution spectrale. Ces observations permettront une meilleure compréhension du bilan radiatif de la Terre et une amélioration des modèles de climat. Une spécificité de FORUM est de couvrir l'infrarouge lointain (FIR, 15-100 μm), une gamme spectrale très peu explorée et pour laquelle les propriétés de l'atmosphère et de la surface terrestre sont méconnues. En particulier les nuages de glace, omniprésents et qui contribuent à réchauffer la Terre via le phénomène d'effet de serre, jouent un rôle clé dans le bilan radiatif de la Terre. De petits changements dans de leurs propriétés physiques peuvent radicalement modifier leur effet radiatif. Afin d'interpréter les mesures FORUM, il sera donc nécessaire de comprendre la signature spectrale de ces nuages. Or celles-ci sont aujourd'hui imparfaitement connues, principalement du fait que l'indice de réfraction complexe de la glace dans le FIR n'a jamais été mesuré à des températures correspondant à celles des nuages de glace (170 à 270 K). Pourtant des variations significatives sont attendues dans cette gamme de température, qu'il devient indispensable de quantifier.
L'objectif de ce travail est de fournir des indices de réfraction complexes dans la gamme de l'infrarouge et pour des températures d'intérêt pour l'étude de l'atmosphère terrestre. Ces indices de réfraction à jour permettront de mieux représenter les propriétés radiatives des nuages de glace dans les modèles de climat ainsi que leur réponse dans un climat qui se réchauffe.
Le cadre expérimental se tiendra au synchrotron SOLEIL sur le plateau de Saclay. Ce dernier permet d'obtenir, via le rayonnement synchrotron, une source infrarouge extrêmement brillante, qui sera utilisée pour déterminer avec un rapport signal sur bruit élevé, les indices de réfraction à partir de mesures de réflectance et de transmission effectuées sur un échantillon de glace à températures contrôlées grâce à un cryostat à hélium. Le/La candidat-e participera directement à la mise en œuvre de l'expérience.

Activités

L'ingénieur-e recruté-e sera responsable des tâches suivantes :
• Optimiser la méthode de mesure optique de la glace à température contrôlée sur la ligne de lumière AILES.
• Réaliser la mesure de la transmittance et de la réflectance d'échantillons de glace dans une large gamme spectrale pour des températures entre 50 et 270 K.
• Extraire les parties réelle et imaginaire de l'indice de réfraction à l'aide du logiciel refFIT.

Compétences

- Maîtriser les méthodes de mesure de la réflectance et de la transmittance de matériaux à l'aide de la spectroscopie IRTF.
- Connaître les étapes nécessaires à l'extraction des indices optiques à partir des mesures de réflectance.
- Avoir des notions de technique du vide et de cryogénie.
- Savoir rédiger des documents techniques.
- Posséder un bon sens de la communication, et des capacités à travailler de manière autonome.

Contexte de travail

Le candidat retenu bénéficiera d'un contrat avec le Laboratoire d'Optique Atmosphérique (LOA) de l'Université de Lille. Le travail sera effectué sur la ligne AILES du Synchrotron SOLEIL.
Des informations sur la ligne de lumière AILES sont disponibles sur https://www.synchrotron-soleil.fr/fr/lignes-de-lumiere/ailes.

On en parle sur Twitter !